Chrome OS, un nouvel OS Google. Celui de trop ?

Posté par SOS Blog's Team le mercredi 8 juillet 2009

googlechromelogoGoogle annonce Chrome OS. A peine avoir sorti Android, ils recommencent avec Chrome OS. Oui mais à ce rythme, ils vont vouloir tout remplacer. La diversité va en pâtir.

Autant la venue d’Androïd m’a convaincu avec un peu d’ouverture et d’air frais sur un marché verrouillé d’un coté, sclérosé de l’autre, autant là je suis dubitatif.

Le marché visé est celui du Notebook pour obtenir un OS orienté à 90% vers le browser Chrome (30 millions d’utilisateurs, soit 1,6%). L’objectif est d’obtenir un système optimisé pour les architectures ARM et x86 qui puisse démarrer instantanément et permette à l’utilisateur d’accéder au web et à sa messagerie en quelques secondes. L’OS devra fonctionner sur des petites configurations aussi bien que sur des systèmes de bureau complets. L’OS sera open source (comme Linux) et devrait apparaitre sur les premières machines en 2010.

Il existe déjà de tels systèmes proposés par les constructeurs de Netbook basés sur des distributions Linux. La valeur ajoutée de Google  me semble donc très floue d’autant qu’elle empiète partiellement sur Android. Sur le mobile, le marché de 4 milliards de terminaux et la démocratisation du web mobile  justifient à eux seuls l’arrivée d’Android. Sur l’ordinateur, l’apport est maigre et autorise le questionnement.

Dans l’interview de Andrew Rubin aux Echos, il disait en riant « nous visons 100% du marché smartphone ». Même s’il est peu probable que ce soit possible, la réponse que nous y avons ajouté est « Don’t be evil … ». Avec l’arrivée de Chrome OS, c’est Microsoft et Windows 7 qui est clairement visé et le marché de 1,8 milliards de machines. Mon sentiment est alors « you become evil ». Le contrôle de l’OS, du navigateur, de la messagerie, du moteur de recherche, de la répartition des revenus via la publicité et des données utilisateur sur ordinateur et sur mobile ressemble à une entreprise en croissance hégémonique. Google lance un nouveau cheval de Troie indolore.

Chrome OS est-il donc l’OS de trop ?

Systèmes d'exploitation | Ajouter un commentaire