Samsung passe devant Apple en volume de terminaux

Posté par SOS Blog's Team le Jeudi 20 octobre 2011

Pour la première fois depuis le lancement de l’iPhone en 2007, Samsung serait passé devant Apple en termes de volume livrés au dernier trimestre. La marque coréenne aurait livré environ 20 millions de smartphones selon le Wall Street Journal. Apple en a livré 17,1 millions. Nokia, quant à lui, a vertigineusement chuté à 16,8 millions (27 millions l’année précédente).

Certain diront que la raison est l’attente liées au nouvel iPhone. Certes mais tout ce qui est vendu à un instant T prend la place de ceux qui ne sont pas disponibles. Les places sont chères et voilà pourquoi les actions judiciaires démarrent dans tous les sens…

Actualités | Ajouter un commentaire

Et si Apple était en panne d’innovation ?

Posté par SOS Blog's Team le Jeudi 14 juillet 2011

Il y a deux jours, Apple a de nouveau déposé une plainte pour violation de brevets contre l’un de ses concurents constructeur de smartphone : HTC. Après Samsung, Nokia, HTC (en 2010), les équipes légales de Apple réitèrent les tentatives de poursuites. Pourquoi est-ce que cette entreprise est si agressive ?

Les pro Apple diront « parce que tout le monde copie Apple ». C’est un raisonnement un peu court quand l’on regarde ce que fait la concurrence. L’interface Sense de HTC n’a rien à voir avec celle d’iOS. Le matériel a forcément des ressemblances puisque sur le dernier iPhone, la carte mère est fournie par Samsung (qui l’utilise aussi sur le Galaxy S) et l’écran par LG.

Les anti Apple diront que la marque n’a que « de l’arrogance et du marketing à vendre ». C’est là aussi une vision un peu réductrice puisque c’est cette même marque qui a bousculé le marché de la téléphonie mobile en 2007.

A trop vouloir entretenir une image « magique » Apple est en train de la salir. C’est dommage tant les produits sont bon. Le dénigrement des autres fabricants (et donc de ses fournisseurs) est lui fatiguant. Comme le dit Grace Lei, HTC general counsel, il serait bon qu’Apple combatte sur le marché à convaincre les consommateurs plutôt que dans les prétoirs à grand renfort d’avocats. Des fleurons français ont suivi cette voie et ont maintenant disparu faute d’innovation.

Mise à jour : l’ITC a rendu un avis favorable concernant la plainte d’Apple. Nous avons commencé à en discuter sur un post  Google Plus.

Actualités | 7 commentaires

Blackberry et Nokia, où en sont-ils ?

Posté par SOS Blog's Team le Jeudi 14 juillet 2011

Alors qu’Android continue sa forte progression et qu’iOS ne voit pas son appartenance au peloton de tête remise en cause, 2 marques se font très discrètes. Blackberry d’abord propose en toute discretion sa tablette Playbook sans rencontrer un franc succès. Les smartphones à venir se font attendre. Le prochain Bold 9900 est « bientôt disponible » pour reprendre la terminologie officielle. Lors de l’assemblée générale des actionnaires, la direction a promis 7 nouveaux téléphones basés sur la version 7 de l’OS maison dans les prochains mois. Cela ressemble beaucoup à ce que Nokia nous avait habitué lors des dernières années. Des annonces mais point de produits.

Qu’est ce qui bloque sur Blackberry ? L’OS est à la traine en termes de fonctionnalités par rapport à la concurrence. Ensuite, la marque a du mal à attirer les développeurs sur sa plateforme très verrouillée. Ce verrouillage et des niveaux de performances trop éparts ont contraint certains à jeter l’éponge. Les efforts nécessaires ne permettent pas toujours d’atteindre la rentabilité. Enfin, les utilisateurs se voient parfois dans l’impossibilité d’accéder à des fonctionnalités de base (BBM, MMS, AppWorld …) car le serveur central de la marque les bloque … Enfin, la marque n’a pas de dialogue direct avec ses clients. Elle ne parle qu’aux gros opérateurs. Difficile dans ces conditions de rassembler.

Nokia avait largement surpris en annonçant son « alliance » avec Microsoft en février dernier. Depuis, il a fallu remobiliser les troupes pour rester cohérent. Le téléphone Meego, le N9, a été présenté et sera proposé à la vente. Ce sera le seul et c’est dommage quand l’on voit les performances atteintes (voir les vidéos Engadget). Meego arrive au même niveau que la concurrence. Toutefois, un point de vue technologique n’est pas suffisant. Il faut aussi regarder cela d’un oeil commercial et marketing. Nokia n’aurait pas eu les finances pour, comme Google avec Android, financer le système à perte dans ses 3 premières années d’existence le temps que l’écosystème se développe.

« L’alliance » avec Microsoft a donc un vrai sens et les premiers téléphones WP7 de la marque sont attendus au tournant. WP7 permettra à Nokia plusieurs choses. La première est d’externaliser totalement le développement de l’OS et donc de réduire les coûts. La seconde est la conquête du marché Nord Américain, le talon d’achile historique de la marque. Symbian n’y avait qu’une existence anecdotique. Microsoft y est largement reconnu. Réciproquement, Nokia apporte à WP7 et Microsoft la reconnaissance mondiale d’une grande marque. Cela compensera probablement le flop du lancement en novembre 2010. La dernière chose est que l’écosystème existe déjà (même si timide) car WP7 est un OS multi-marque.

Les deux marques sont donc en ballotage risqué. La première doit mettre fin au flottement stratégique en cours pour stopper l’hémorragie (voir la lettre d’un « insider » ). La seconde doit rebondir après avoir trop joué à « chat perché » . Ces deux constructeurs ont une place parmi les grand mais la fenêtre se ferme un peu plus tous les jours. Il est largement temps d’inverser la tendance pour préserver une saine concurrence et permettre de futures innovations. Un Android hégémonique ce n’est pas bon, un iOS arrogant non plus.

Constructeurs mobiles | 1 commentaire

Barcelone ouvre son salon Mobile World Congress 2011

Posté par SOS Blog's Team le Lundi 14 février 2011

Le congrès mondial de la téléphonie mobile s’est ouvert lundi à Barcelone pour quatre jours, en présence de milliers d’acteurs des télécoms mais aussi de l’internet et des médias.

Si le Mobile World Congress, grand-messe annuelle du secteur, n’a officiellement débuté qu’à 09h00, le coup d’envoi a en fait été donné dès dimanche soir par Nokia, le sud-coréen Samsung et le nippo- suédois Sony-Ericsson, qui ont tenu tous trois des conférences de presse.

Samsung a annoncé l’arrivée de la deuxième version de sa tablette sous Android, la Galaxy Tab 10.1, dont la grande nouveauté est la largeur de l’écran de 10 pouces, contre 7 pour la première tablette Samsung lancée en octobre.

Sony-Ericsson a également annoncé le lancement de trois nouveaux smartphones venant étoffer la gamme des Xperia, dont un smartphone dédié au jeu: le Xpéria play, qui bénéficie d’une véritable manette PlayStation coulissante.

Le segment des smartphones est en effet crucial pour les constructeurs: près de 1,6 milliard de téléphones mobiles ont été vendus dans le monde en 2010, dont 19% de téléphones multifonctions, ou smartphones, qui ont connu un véritable boom des ventes avec une croissance de 72% sur un an, selon le cabinet Gartner.

Alors que le numéro un mondial des téléphones mobiles, le finlandais Nokia, a annoncé vendredi un «large partenariat stratégique» avec le géant américain Microsoft, faisant de son système d’exploitation Windows Phone la «plate-forme principale» des smartphones de Nokia, l’intervention de son PDG Steve Ballmer, est très attendue lundi après-midi.

Autre intervention attendue, celle du patron de Google, Eric Schmidt, qui s’exprimera pour sa part mardi après-midi.

Actualités | Ajouter un commentaire

Android surpasse Nokia

Posté par SOS Blog's Team le Lundi 31 janvier 2011

Le système d’exploitation pour téléphones mobiles de Google a détrôné au quatrième trimestre le logiciel du finlandais Nokia, Symbian, sur le créneau des smartphones.

La part de marché d’Android pour équiper les téléphones multifonctions s’est envolée en un an de 8,7% à 32,5%, soit 32,9 millions de téléphones au dernier trimestre, selon une étude du cabinet indépendant Canalys publiée lundi, passant pour la première fois devant celle de Nokia.

La plateforme de Google a été plébiscitée par le constructeur coréen Samsung et le taïwanais HTC, indique Catalys dans un communiqué.

Dans le même temps, la part de marché de Symbian, le logiciel de Nokia, a plongé de 44,4% fin 2009 à 30,6% fin 2010, et n’a équipé que 31,0 millions de smartphones.

L’américain Apple, fabricant de l’iPhone, arrive en troisième position avec 16%, devant RiM (BlackBerry) avec 14,4% et son compatriote Microsoft avec 3,1%.

Nokia toujours leader des ventes

Nokia, qui souffre depuis deux ans de la progression de ses nouveaux concurrents Google et Apple, reste néanmoins leader mondial en termes de vente de smartphones, avec une part de marché de 28% au quatrième trimestre.

Les smartphones, devenus le coeur de la bataille entre constructeurs, ont vu leur ventes bondir de 89% sur un an au quatrième trimestre, à 101,2 millions d’unités vendues.

Actualités, Constructeurs mobiles, Futur du mobile | 2 commentaires

Android plus fort que Apple

Posté par SOS Blog's Team le Mercredi 10 novembre 2010

Le système d’exploitation pour téléphones portables Android, conçu par Google, s’est propulsé à la deuxième place des ventes de téléphones multifonctions dans le monde au troisième trimestre.

Dans un marché qui a presque doublé (96%) avec 81 millions de «smartphones» vendus dans le monde, la part de marché d’Android est passée à 25,5%, contre seulement 3,5% il y a un an, avec selon Gartner une présence particulièrement forte en Amérique du Nord.

Nokia et RIM dégringolent

Le système Symbian de Nokia reste premier dans le monde, mais a perdu beaucoup de terrain, passant de 44,6% de part de marché à 36,6%. Le recul a également été marqué pour Research in Motion, qui produit les BlackBerry, passé de la 2e à la 4e place avec une part de marché ramenée de 20,7% à 14,8%.

En revanche l’iPhone d’Apple reste troisième, avec seulement une légère érosion de sa part de marché, de 17,1% à 16,7%, en dépit du succès de l’iPhone 4. Aux Etats-Unis il est deuxième derrière les appareils sous Android.

Une période d’évolution accélérée

«Les fournisseurs de systèmes d’exploitation pour ‘smartphones’ sont entrés dans une période d’évolution accélérée, stimulée par une plus grande quantité d’appareils lancés, de nouveaux acteurs, et de nouveaux types d’appareils», a fait valoir l’analyste Roberta Cozza, citée dans le communiqué de Gartner.

«Toute plateforme qui échouera à innover rapidement (…) perdra des développeurs, des fabricants, des partenaires potentiels et pour finir des utilisateurs», a-t-elle ajouté.

Ces chiffres ne prennent pas en compte la sortie des premiers appareils utilisant le nouveau système de Microsoft, Windows Phone 7, sortis en octobre en Europe et cette semaine aux Etats-Unis. Durant la période juillet-septembre, Microsoft avait une part de marché 2,8%, contre 7,9% il y a un an.
Au total les «smartphones» représentent désormais 19,3% du marché mondial des téléphones portables, qui lui même a progressé de 35%.

Source : AFP

Actualités, Constructeurs mobiles | 1 commentaire

Les tablettes ouvrent-elles un nouveau marché de la mobilité ?

Posté par SOS Blog's Team le Mardi 28 septembre 2010

Apple a tiré le premier avec un iPad qui a été accueilli avec bonheur par beaucoup. Certains sont allés aux USA pour l’acheter avant son arrivée en France. Le mois dernier Samsung présentait la Galaxy Tab, et beaucoup de constructeurs ont annoncé plus ou moins travailler sur ce type de produit. Aujourd’hui, c’est Blackberry qui publie une vidéo sur la Blackberry Playbook. Sans compter ceux qui n’ont encore rien annoncé comme Nokia.

Ces tablette vont elles modifier le paysage mobile ? Les plus technophile l’affirment avec force. Ces appareils sont dotés de tous les derniers standards de connectivité et de tous les avantages de l’éco-système applicatif. C’est là leur principale force. Toutefois, si depuis 3 ans l’usage s’est largement démocratisé sur smartphone, il reste à inventer sur ce format d’écran. En effet, ceux qui ont déjà testé vous le confirmeront, l’usage d’un appareil ayant un écran de 7 à 10 pouces n’est pas le même qu’avec un écran de 3,5 pouces en moyenne. Les fournisseurs de services et d’applications doivent se ré-inventer et proposer de nouveaux concepts, de nouvelles ergonomies.

Et la téléphonie dans tout cela ? Même si ce n’est pas flagrant, la téléphonie est devenue une fonctionnalité parmi d’autres des derniers téléphones. Les statistiques d’usage d’un iPhone ou d’un appareil Android le montrent : la voix représente moins de 25% du trafic réseau. L’effet « simple fonctionnalité » sera encore plus flagrant avec ces tablettes qu’il sera impossible de porter au visage pour téléphoner. La meilleure preuve est que certaines bloquent l’accès à la voix. D’autres ne la bloquent pas mais nécessitent un kit piéton ou une oreillette Bluetooth.

Le marché est il prêt ? Vraisemblablement pas encore puisque la plupart des clients potentiels n’ont pas d’usage bien précis en tête. Cela laisse la porte ouverte à beaucoup de possibilités. Les appareils sont là, prêts à servir. Ne faites toutefois pas l’erreur de les considérer comme un « méga » smartphone. C’est aller à l’échec tant sur l’usage que sur le développement de service ou d’application.

Et vous quelle idée vous faites vous des tablettes ?

Actualités, Marketing mobile | 7 commentaires

Anssi Vanjoki, responsable de la division smartphone de Nokia, répond au Financial Time qui pose la question « Pourquoi ne pas faire comme Motorola, HTC ou Samsung et adopter Android, l’OS gratuit de Google? » par « ça serait comme les petits garçons en Finlande «qui pissent dans leur pantalons» pour avoir chaud l’hiver« . En d’autres termes, « nous préférons garder notre indépendance pour ne pas le regretter demain ».

La réponse a de quoi surprendre, quoique … Le géant finlandais a toujours montré une farouche autonomie. Selon Anssi Vanjoki, Android et iOS dans une certaine mesure empêchent les constructeurs de se différencier. C’est pourquoi il reste un farouche partisan de Symbian et de Meego. Il restera pour Nokia à prouver que la ligne de conduite est la bonne et qu’il peut apporter une vrai alternative. Pour le moment, il ont pris pas mal de retard. Symbian ^3 n’est pas encore disponible sur le marché et Meego traine un peu à pointer le bout le son nez. Il est important de se dépêcher car au delà des parts de marché en volume pour lesquelles Gartner et IDC sont confiants pour Nokia, il y a les parts de marché en valeur qui là sont moins florissantes pour Nokia. Les actionnaires eux pensent à leurs dividendes.

Alors, Android une solution à court terme selon vous ?

Source : Engadget

Actualités, Constructeurs mobiles, Systèmes d'exploitation | Ajouter un commentaire

MeeGo sur mobile, un aperçu

Posté par SOS Blog's Team le Mardi 3 août 2010

MeeGo, c’est le nouvel OS de Nokia en collaboration avec Intel pour les smartphones mais aussi pour tablettes, TV connectées, appareils embarqués, etc …

Jusqu’à présent, le système avait fait couler de l’encre mais n’avais pas du tout montré le bout de son nez sous une forme exploitable. Voici une première vidéo de ce que pourrait être l’interface mobile que l’on retrouvera donc sur un N900 par exemple. Il faut le reconnaitre, elle semble convaincante. Un effort d’intégration a été fait et l’accent a été mis sur les réseaux sociaux. C’est flagrant dans le gestionnaire de contact. On voit aussi que certain principes ont été repris d’Android.

Qu’en pensez vous ?

Actualités, Systèmes d'exploitation | 2 commentaires

Les constructeurs de mobiles haussent le ton face à Apple

Posté par SOS Blog's Team le Lundi 19 juillet 2010

Lors de la conférence de presse de vendredi sur les problèmes de réception de l’iPhone 4, Apple a expliqué au par-terre de journalistes que, certes il y a avait des soucis sur l’iPhone, mais que les autres constructeurs étaient aussi concernés. Les »nominés » sont Nokia, RIM (Blackberry), Samsung et HTC.

Il faut bien le dire, ce n’est pas du goût de tout le monde. Certes, une main contient de l’eau et influe sur l’impédance d’une antenne en micro-ondes, mais les autres constructeurs estiment qu’Apple a fait une erreur qu’il doit assumer seul.

Nokia affirme étudier avec soin « l’impact sur la force du signal de la manière dont on tient un téléphone« . « C’est pourquoi Nokia conçoit ses téléphones en faisant en sorte que les performances restent acceptables dans toutes les situations du quotidien, et notamment quelle que soit la main utilisée pour téléphoner »

RIM jugent eux les propos inacceptables. « La tentative d’Apple d’entraîner RIM dans la débâcle où il s’est mis lui-même est inacceptable. Les allégations d’Apple à propos des produits de RIM relèvent d’une tentative délibérée pour fausser la façon dont le public perçoit la question de la conception de l’antenne et détourner son attention de la situation difficile dans laquelle se trouve Apple. RIM est un leader mondial en matière de conception d’antennes ; depuis plus de vingt ans, il élabore avec succès des produits de transmission de données sans fil qui font référence dans son industrie pour leur utilisation efficace du signal radio. Depuis ses débuts, RIM évite les designs tels que celui retenu par Apple pour son iPhone 4 et leur préfère des designs innovants qui réduisent le risque de coupures d’appels, surtout dans les zones mal couvertes. Le fait est que les clients de RIM n’ont pas besoin de placer leur smartphone BlackBerry dans un étui pour conserver une bonne connectivité. Apple a clairement fait certains choix de design et devrait en assumer la responsabilité au lieu d’essayer d’impliquer RIM et d’autres dans une situation qui ne concerne qu’Apple. »

HTC se contente de souligner que le taux de mécontents à propos du Droid Eris est 35 fois inférieur aux retours qu’Apple subit.

Est-ce une erreur de communication de Steve Jobs ou juste un nouvel exemple de son arrogance ? Dans tous les cas, tenter de salir ses concurrents avec ses déboires, c’est oublier que Samsung produit le processeur A4 et LG le « fameux » écran Retina. Sans ces 2 éléments, les iPhones 4 et iPads sont moins pertinents.

Actualités | 4 commentaires