Six mois après une première phase d’expérimentation de la technologie pour les seuls passagers des vols Paris/Amsterdam, Air France va généraliser dès demain son offre de carte d’embarquement sur téléphone mobile pour ses vols cours et moyens courriers.

Le passager doit toujours s’enregistrer au préalable sur le site « mobile.airfrance.com » jusqu’à 30 heures avant l’heure du départ du vol et choisir son siège avant de recevoir sur son mobile un SMS/MMS ou un email un « code-barre sécurisé » (code-barre 2D) contenant toutes les informations utiles à son voyage (heure d’embarquement, porte d’embarquement, heure de départ, numéro de siège et classe de voyage). Il lui suffira enfin de passer par une borne optique traditionnelle – la même que celle pour les possesseurs de billets papier – pour embarquer.

Air France mobile

En terme de calendrier de déploiement de la carte d’embarquement mobile Air France, elle est actuellement disponible pour les vols aller-retour au départ de Paris-Orly vers Marseille, Nice, Toulouse et Bordeaux; et pour les vols depuis Paris Charles de Gaulle vers Marseille, Nice et Toulouse.

A partir du 10 mars prochain, elle sera déployée progressivement sur les vols européens et français. Seul les vols de Paris vers le Royaume-Uni ne devraient pas pouvoir en bénéficier. Interrogé au sujet du succès de cette offre, Patrick Roux, le directeur marketing d’Air France-KLM nous précise que « peu de mobinautes l’utilisent aujourd’hui mais elle devrait rencontrer un succès important au cours des prochaines années. D’autant plus que nous avons choisi de la proposer à tous les possesseurs de mobiles et non seulement à ceux dotés de smartphones. Nous avons donc pour le moment peu d’utilisateurs du service mobile mais un taux de satisfaction très important ».

L’objectif d’Air France-KLM pour l’année 2009 est que la moitié de ses clients s’enregistrent eux-mêmes via les e-services (mobiles, bornes électroniques physiques et internet) proposés. A l’heure actuelle, environ 45 000 clients utilisent chaque jour les e-services, soit plus de 1,3 million par mois. 40% s’enregistrent via Internet et 60% par les bornes en libre-service. Reste à savoir si les services mobiles rencontreront plus de succès maintenant qu’ils sont généralisés sur tous les vols cours et moyens courriers de la compagnie aérienne.

Un article Mobinaute

Services mobiles | Ajouter un commentaire