Le test du Motorola Dext

Posté par SOS Blog's Team le lundi 23 novembre 2009

motorola-logo-120Sorti au début du mois chez Orange, le Motorola DEXT est le premier téléphone Android de la marque en France. Il est aussi le téléphone du renouveau pour le constructeur. L’ambition est de frapper un grand coup avec ce retour. Alors, qu’en est-il ?

D’un point de vue général, le téléphone est sympathique. Il a tout d’abord un clavier physique coulissant. Ce point serra déterminant pour une utilisation professionnelle ou pour les gros consommateurs de messagerie. Il tient bien en main, même s’il est un peu lourd. L’ouverture du clavier se fait très facilement puisque elle est faisable d’une main. L’utilisation de ce dernier demande toutefois un peu d’adaptation. En effet, le clavier est étroit puisqu’il contient un pad de navigation 5 axes. Avec des doigts fins et un peu temps, cela passe bien. L’écran est agréable. Capacitif, il réagit parfaitement à la moindre sollicitation et est suffisamment large (3,1″) avec une résolution HVGA classique. Organisé avec 5 bureaux virtuels, il permet de s’y retrouver facilement.

Dext-01

Le système est basé sur la version Cupcake 1.5 d’Android. Assez répandue maintenant (encore 50% du parc installé), cette version apporte une certaine stabilité. Ses défauts de jeunesse sont encore visibles mais la base est là. Coté mise à jour en Donut ou Éclair, aucune information n’est communiquée. Espérons que l’on aura au moins Éclair. Ensuite, Motorola a intégré Motoblur. Ce n’est pas une interface modifiée d’Android mais une solution d’agrégation de vos divers comptes : GMail, Twitter, Myspace, Facebook, LastFM, …. Ainsi, dans une seule application, vous avez la moindre information publiée sur vos réseaux. Supportant le mode widget, tout est disponible sur l’écran d’accueil. Le revers de la médaille, c’est qu’avec trop de widgets, le système ralenti et peut devenir lent. Bientôt, Motoblur intégrera Skyrock (courant décembre, démonstration de Motoblur sur le site du constructeur).

Motoblur

Le capteur photo intégré de 5 Mpx donne des photos correctes sans plus pour ce téléphone. Les couleurs manquent de dynamique, elles semblent ternes même si le rendu final est correct. Vous ne ferez pas la photo de l’année mais vous immortaliserez des moments qui vous sont chers. La vidéo est identique aux téléphones testés auparavant : les encodages sont un peu pauvres (H263 pour la vidéo et AMR-NB pour l’audio).

2009-11-11 09.39.58

2009-11-11 11.00.26

A l’utilisation, le téléphone nous a laissé un peu perplexe. L’autonomie est clairement faible en utilisation normale. La batterie dure un peu moins de 24h. C’est la partie réseau mobile qui est en cause puisque sans carte SIM, la durée de vie de la batterie s’en trouve largement améliorée avec 2,5 jours. L’astuce d’Android-France n’a pas fonctionné pour nous (retour aux paramètres d’usine). Ne perdez pas votre chargeur…

Globalement, ce téléphone nous semble un excellent point d’entrée dans le monde Android. Il possède des atouts indéniables dont le clavier physique. Motoblur est aussi un avantage. Vendu en exclusivité chez Orange, le téléphone est pour le moins abordable (1€ après le remboursement de 100 €) avec un nouvel abonnement abonnement. Le mobile seul est lui à 479 €. Espérons qu Motorola apportera une mise à jour qui améliore la tenue de la batterie.

Constructeurs mobiles, Tests de matériel | Ajouter un commentaire

La roadmap Android se dévoile un peu plus.

Posté par SOS Blog's Team le mercredi 5 août 2009

android logoAndy Rubin vient de donner quelques éléments supplémentaires à Reuter sur le futur d’Android. Il nous indique d’abord que les prochaines versions vont se concentrer sur les entreprises pour donner à celle-ci une alternative supplémentaire à Blackberry. Ce dernier est l’appareil préféré des business men qui se voient ainsi « always on ». En facilitant la gestion de ces flottes de téléphones par les administrateurs système des entreprises, Google et Android marquera un point et incitera implicitement les entreprises à utiliser de plus en plus les applications Google.

Il confirme à nouveau les 15 à 20 terminaux disponible pour la fin de l’année. Au dernier décompte, nous en étions à 16. Il se peut cependant que dans ce décompte, certains soient déjà des projets abandonnés, révélés pour le buzz. Il reste donc de la marge pour quelques surprises encore.

Du coté du système, la version Donut serait la version 1.6 de l’OS alors que Eclair serait la version 2.0. Mais comme le dit Jean-Baptiste Queru, tant que la release n’est pas officielle, le numéro de version n’est pas fixé. Il vient d’ailleurs de mettre à jour la branche Donut pour le HTC dream. Andy Rubin lui, refuse de commenter les fonctionnalités intégrées dans les version Donut et Eclair sauf pour dire qu’elles vont tirer parti du plus puissant processeur mobile actuel : le Qualcomm Snapdragon (disponible actuellement sur le Toshiba TG01). Ces versions offriront des capacités de jeu 3D allant jusqu’à comparer à la Nitendo DS et à la PSP de Sony. Ce processeur au cœur des téléphones Android est en soit une excellente affaire puisque cela rapproche encore un peu plus le terminal d’un PC de poche. De son coté Qualcomm annonce que 15 constructeurs travaillent à l’intégration de ce processeur au cœur de 30 projets (15 Android et 15 WinMo ?).

Enfin, il confirme qu’Android fait un pas vers les réseaux sociaux et leur intégration profonde au système. Cela fait immédiatement penser aux Widgets vus sur l’interface HTC Sense avec Facebook et Twitter.

Systèmes d'exploitation | Ajouter un commentaire

Donut, à peine disponible, déjà testé

Posté par SOS Blog's Team le dimanche 26 juillet 2009

android logoDonut, la prochaine version d’Android ( personne ne connait encore le numéro de la version) vient d’être mis à disposition des développeurs par Jean-Baptiste Queru.

En moins de 24h,  une première version de firmware a été compilée par cyanogen du forum xda-developers pour le HTC Dream G1. A peine publié, à peine testé. Alexandre Habian a déjà publié la vidéo ci-dessous.

La liste des fonctionnalités relevées

  • Gestion native du multipoint. C’est le développeur qui propose ce firmware en téléchargement qui l’affirme. Dans les faits, elle ne semble pas intégrée dans ce firmware bêta.
  • Gestion des gestes. Là par contre, ça marche. Il faut avoir déjà des contacts dans son smartphone et lancer le programme « répertoire ». Il suffit alors de dessiner au doigt la première lettre d’un contact pour le retrouver plus aisément.
  • Compatibilité CDMA/EDVO. On retrouve dans le menu « paramètre / réseau » du smartphone des références à la norme de téléphonie mobile américaine (Sprint, Verizon, Isuacell, Pelephone, …).
  • Moteur de recherche universel. La fonction de recherche indexe désormais les résultats de Google sur le web et les résultats locaux de ses contacts, de son calendrier ou des fichiers du lecteur multimédia.
  • Gestion du WPA Entreprise. On pourra enfin améliorer la sécurité des réseaux WiFi avec Android Donut. Il est possible de gérer le WPA Entreprise en plus du WEP classique et de toutes les autres normes déjà gérées par Cupcake.
  • Support du VPN. Dans le menu « paramètre / VPN ». Il devient possible de se connecter via un réseau privé virtuel. Pour accéder aux documents personnels stockés au bureau.
  • Amélioration de la synthèse vocale. On retrouve dans les menus une possibilité d’activer cette fonction avec une gestion de plusieurs langues. A terme, il devrait être possible de contrôler des applications à la voix.
  • Mises à jour automatiques. aucune référence à cette fonctionnalité dans ce firmware bêta.
  • Nombreuses optimisations système. Même en version bêta, ce firmware va vite, très vite même et il n’y quasiment aucun temps de latence entre l’appui sur un bouton et le déclenchement de son action associée.

Il est évident que les éléments ci-dessus, même instructifs ne préfigurent que légèrement la prochaine version d’Android. Google et les constructeurs auront le dernier mot quant à l »intégration de telle ou telle fonctionnalité.


Via Android-France

Systèmes d'exploitation | Ajouter un commentaire

Cupcake, et après ?

Posté par SOS Blog's Team le mercredi 13 mai 2009

android logoLa version Cupcake 1.5 d’Androïd est tout juste rendue disponible que les premiers mots sur la suivante commencent à apparaitre. Il semblerait que la prochaine version de l’OS Androïd soit appelée Donut, eu égard aux rumeurs sur les terminaux Samsung.

Certains numérotent déjà cette version 2.0. C’est aller un peu vite en besogne car une version 2.0 correspond à une mise à jour majeure. Il y a donc un ajout de fonctionnalité certain.

Un rapide aller/retour sur la page de roadmap Androïd, laisse un peu sur sa faim. Pas grand chose n’est indiqué en dehors du support des résolutions d »écran WVGA (480×800) et QVGA (240×320) en plus de l’actuel HVGA (320×480). Donc pour le moment, rien de majeur en dehors du fait qu’un plus grand nombre de téléphones pourront être supporté nativement de manière à développer le marché.

Systèmes d'exploitation | Ajouter un commentaire