AppInventor, une application en 3 clics par la pratique

Posté par SOS Blog's Team le dimanche 14 novembre 2010

AppInventor, vous connaissez probablement mais n’avez pas encore testé. Pour faire le tour du propriétaire, nous avons tenté de faire un prototype d’application utilisant le GPS, affichant une carte Google Maps, accédant au carnet de contact pour envoyer un SMS contenant cette même position.

Nous avons pu faire ce prototype en 2 heures sans aucune notion de programmation Java. En pur néophyte, la prise en main de l’IDE est simple.Il se divise en 2 partie : la première est la gestion de l’écran de l’application sur une page web. Vous y ajoutez tous les composants que vous souhaitez (écran, bouton, champs texte, récepteur bluetooth, localisation, accès aux contacts, … Une seconde interface fonctionnant en java et communicant avec l’interface web vous permet d’organiser la logique de l’application : afficher telle donnée à tel endroit, comportement au clic sur un bouton, initialisation de l’écran, etc… Les 2 captures d’écran ci-dessous illustrent bien ces deux sections.

Le principal avantage d’AppInventor est la rapidité de mise en œuvre sans aucune compétence. La création du package d’installation est lui aussi déporté sur les serveurs Google. Le téléchargement peut se faire par un simple scan d’un QR code, par communication directe avec le téléphone ou par simple téléchargement sur le PC.

Il y a toutefois quelques inconvénients. Le principal est qu’AppInventor ne reprend pas la richesse du SDK Android. Beaucoup de fonctionnalités ne sont pas disponibles. Ensuite l’application réalisée avec cette méthode est très « device centric » car ne peut communiquer avec des services en ligne. Ensuite, malgré l’export possible du code source, il n’est pas possible de le ré-exploiter avec le SDK. Pour passer du prototype à la version finale, il faudra donc tout recommencer avec un développeur qualifié. Enfin, l’application ne peut être soumise sur l’Android Market car ne répond pas à un certain nombre de critères du market.

En évoluant sur les fonctionnalités accessible, sur la convergence avec les environnements de développements classiques et sur la possibilité de proposer son application à la communauté, cela devrait faire d’AppInventor un outil décisif dans le développement de la plateforme Android car offrirait la possibilité à tous d’adapter le téléphone à ses besoins. En attendant, c’est un excellent de prototypage ou de développement d’application à titre personnel.

Quelques idées pour tester ? Vous pouvez par exemple créer une application qui envoie un SMS prédéfini à X personnes représentées chacune par un bouton. Pratique si vous envoyez souvent le même message. Vous pouvez également réaliser un système de tracking de flotte de véhicule pour pas cher : des téléphones Android bas de gamme, des forfaits SMS illimités et une application qui ne fait que répondre automatiquement à chaque SMS reçu par un SMS contenant la position GPS.

Ci-dessous, les captures d’écran représentant l’application que nous avons développé pour tester AppInventor. Vous pouvez la télécharger pour l’installer (apk). Elle affichera votre position GPS, vous proposera de l’afficher sur Maps ou la partager par SMS avec un de vos contacts. Pour accéder à AppInventor, demandez une invitation.

PS : Le projet développé s’appelle Sim_Info car à la base nous voulions afficher les informations de la carte SIM. Ce n’est pas possible via AppInventor. Le nom est gardé mais les fonctions ont changé. Aucune info n’est envoyée vers un serveur depuis cette application.


Applications mobiles | 1 commentaire

App Inventor, une application Android en quelques clics

Posté par SOS Blog's Team le mardi 13 juillet 2010

GoogleLabs présente App Inventor, un IDE permettant de développer des applications Android en mode « Drag & Drop ». L’intérêt est double. Il permet premièrement de développer un prototype rapidement pour présenter une idée ou répondre à un appel d’offre. Cela permet également à tous-ceux qui ont des idées d’applications de commencer à les mettre en forme.

C’est un pas de plus vers l’adoption d’Android par le plus grand nombre. Être développeur confirmé n’est donc plus un prérequis.  Certes, les développeurs confirmé verront cela de manière conservative. Il va y avoir des applications de piètre qualité proposées au téléchargement. L’utilisateur saura toutefois faire la part des choses.

Il faut donc retenir que cela rend l’accès à la plate-forme Android plus simple sans remettre en cause les compétences des développeurs plus confirmés. Avec un accès plus simple, c’est une adoption plus large également. Un ensemble de tutoriels sont déjà disponibles.

Pour faire partie des premiers à y avoir accès, l’inscription est sur cette page. Que pensez vous d’un tel outil ?

Actualités, Applications mobiles | 1 commentaire