Benchmark HTC One X contre Sensation XL et Galaxy Nexus

Posté par SOS Blog's Team le lundi 2 avril 2012

Une vidéo intéressante de différents benchmark comparant 3 téléphones : le HTC One X tout juste sorti, HTC Sensation XL et Galaxy Nexus. Les benchmark proposés sont Quadrant Standard, Nenamarl 2, Linpack, Speedtest et un test manuel subjectif de qualité d’écran. Lire la suite

Tests de matériel | Ajouter un commentaire

Test du Galaxy Nexus: mobile haute couture

Posté par SOS Blog's Team le lundi 5 décembre 2011

Il a été présenté en Octobre dernier pour Google et Samsung. Le Galaxy Nexus est la nouvelle référence pour les « Android enthusiasts » . C’est le premier téléphone à embarquer Android 4.0 appelé Ice Cream Sandwich du marché. Google réserve en général la primeur des versions majeures de son OS au téléphone développé conjointement avec un constructeur. Comme pour le précédent, le Nexus S, Samsung s’est associé à Google. L’appareil propose donc un système Android dit « pur » sans modification.

De prime abord, le téléphone donne une impression de grandeur, de finesse, de « pureté » . Aucun bouton n’apparait sur la face avant. Seuls la grille du haut parleur et la caméra frontale sont visibles. L’écran présente une diagonale de 4,65 pouces et une surface courbée comme son prédécesseur le Nexus S. Bien que la coque soit plastique, la finition est élégante et le touché est doux. Nous n’avons pas là affaire à un plastique bas de gamme et dur. L’arrière ressemble, en terme de design au Samsung Galaxy S II avec des lignes plus arrondies et douces. La forme globale est elle aussi plus arrondie. Seuls 2 boutons physiques sont présents sur le téléphone : le bouton marche / arrêt et le bouton de gestion du volume. On notera également la présente d’un connecteur de surface pour la gestion du dock et la disponibilité de la prise micro-usb à coté du jack 3,5mm pour le kit main libre. L’écran intègre en son bas une LED de notification 3 couleurs.  Lire la suite

Constructeurs mobiles, Tests de matériel | 2 commentaires

Test du Galaxy Note. Est-ce que la taille fait tout ?

Posté par SOS Blog's Team le mardi 29 novembre 2011

5,3 pouces, vous avouerez que c’est grand… C’est la diagonale d’écran du Galaxy Note. Tant du coté des caractéristiques techniques que des fonctionnalités embarquées, ce téléphone est pour le moins intéressant Après quelques jours de prise en main, nous partageons nos impressions.

Coté design, le Samsung Galaxy Note se situe clairement entre la tablette et le smartphone. Son grand écran en fait un appareil hybride. Grand, il reste bien plus portable que la plus petite des tablette. Son poids l’aide en ce sens : 178g contre 380g pour une Galaxy Tab. Il est donc légèrement plus lourd qu’un smartphone. De face, il ressemble à un Galaxy S II en plus grand. L’arrière est plus arrondi. Le capot en plastique s’encastre dans un contour chromé. Cela rehausse la qualité perçue. Le stylet fourni est situé au dos et en bas de l’appareil. Lire la suite

Constructeurs mobiles, Tests de matériel | 5 commentaires

Test du ZTE Skate 4.3

Posté par SOS Blog's Team le lundi 24 octobre 2011

ZTE est un constructeur chinois peu connu en France. Pourtant, ils fournissent énormément de produits sous d’autres noms ou directement aux opérateurs. C’est le cas pour Orange, SFR, … Seul Bouygues a pour le moment vraiment vendu sous ce nom des appareils. ZTE nous a confié un Skate 4.3 pour test. Nous avons été surpris… en bien…

Avant de le mettre en marche, l’appareil est grand avec un écran de 4,3 pouces 480x800px. Les plastiques sont corrects sans plus. Ils font diablement penser à un Galaxy Teos d’il y a un an. L’appareil photo de 5 Mpx est doté d’un flash LED. Une prise jack 3,5 mm assure la connectique du kit piéton. La batterie embarque une capacité de 1400 mAh.

Au démarrage, le téléphone montre un simple petit logo Android sans fioriture. Mais une fois démarré, nous avons affaire à un Android 2.3.4 Gingerbread sans aucune personnalisation (compilation de Modelabs, assembleur français). C’est assez sympathique. L’appareil fonctionne assez bien. Le processeur Qualcomm MSM7227T de 800 MHz assure bien de ce coté. La partie téléphonie est correcte et la connectivité 3G assez efficace. Les tests en téléchargement ont permis d’atteindre 2,5 Mbits/s sur le réseau au carré rouge (dans des conditions réseau difficiles). Lire la suite

Constructeurs mobiles, Tests de matériel | Ajouter un commentaire

Sensation, Galaxy S II, Atrix : le match

Posté par SOS Blog's Team le lundi 13 juin 2011


Les téléphones double coeur arrivent en force sur le marché. Un petit comparatif nous semblait donc intéressant. Il apparait que tous se tiennent dans un « mouchoir de poche » mais ont des caractères bien différents. Le vainqueur, d’un cheveu, est le HTC Sensation. Voyons pourquoi…

 

HTC Sensation Samsung Galaxy S II Motorola Atrix
Version Android 2.3.3 Gingerbread
3/3
2.3.3 Gingerbread
3/3
2.2.2 Froyo
1/3
Processeur
Performances brutes
(test quadrant standard)
Qualcomm MSM8260 1,2 GHz
1940
2/5
Samsung Exynos 1,2 GHz
3047
5/5
Nvidia Tegra 2 1 Ghz
2855
4/5
Résolution d’écran 4,3″ qHD
5/5
4,3″ WVGA
4/5
4,0″ qHD
5/5
Qualité perçue d’écran Super LCD
4/5
Super Amoled Plus
5/5
LCD
4/5
Qualité perçue du téléphone
(construction)
5/5 4/5 3/5
Interface utilisateur Sense 3.0
5/5
Touchwiz 4.0
4/5
Motoblur 2.0
3/5
Qualité d’appel
(appel longue distance)
5/5 3/5 4/5
Qualité liaison Bluetooth
(système bluetooth PSA MyWay)
5/5 3/5 4/5
Qualité connexion data 5/5 4/5 4/5
LED de notification 1/1 0/1 1/1
Applications embarquées 3/5 3/5 5/5
Multimédia
(capture)
8 Mpx avec flash, Full HD
4/5
8 Mpx avec flash, Full HD
4/5
5 Mpx avec flash, HD
3/5
Caméra frontale VGA
1/3
2 Mpx
3/3
VGA
1/3
Tenue de la batterie 1520 mAh – 40 h
3/5
1650 mAh – 48 h
5/5
1930 mAh – 47 h
5/5
Accessoires disponibles Strict minimum
2/5
Strict minimum
2/5
Pléthorique en multimédia
5/5
Score 53/67
soit 15,8/20
52/67
soit 15,5/20
52/67
soit 15,5/20

 

Avec une note globale de 15,8 le HTC Sensation se classe premier. C’est un beau score étant donné l’échec au test Quadrant (sur ROM non définitive, c’est une ROM de test). Par contre, HTC marque largement des points dans la qualité de fabrication, dans les communications et sur son interface Sense 3.0. Cette dernière est clairement une réussite très agréable à utiliser.

Le Samsung Galaxy S II partait presque favori. Le processeur est une bombe de puissance et surclasse tous les autres actuellement. L’écran est sublime. Il donne le meilleur du Super Amoled en supprimant le défaut de lisibilité en plein soleil. L’interface Touchwiz 4.0 améliore beaucoup l’usage du mobile. C’est un bel appareil multimédia.

Le Motorola Atrix nous a moins plu de prime abord. Il nous a toutefois beaucoup étonné dans sa capacités d’adaptation. Les performances sont bien au rendez-vous, les fonctionnalités aussi. Avec un dock multimédia, il devient PC sur la TV du salon. Avec le lapdock, cela devient un ordinateur portable. Les applications Webtop et « Outil PC » sont des plus indéniables pour la convergence avec vos outils de travail habituels. C’est un point fort absolu.

Vous l’aurez compris, en fonctions de vos critères, vous vous dirigerez naturellement vers l’un ou l’autre. Avec quelques efforts, un constructeur pourrait facilement passer devant les autres. Lequel des 3 choisiriez vous ? Le HTC le plus agréable à utiliser, le Samsung tout en puissance ou le Motorola capable de tout faire ?

Constructeurs mobiles, Tests de matériel | 8 commentaires

Motorola XT720, la prise en main

Posté par SOS Blog's Team le samedi 6 novembre 2010

Tester un Motorola, c’est toujours intéressant car le constructeur américain a une logique qui diffère des constructeurs asiatiques. Le design est le premier point singulier du Milestone XT720. Plutôt qu’une forme attendue, Motorola a ajouté une asymétrie à l’appareil dans la partie inférieure du coté droit. Cela vous plaira ou non, mais c’est un point de distinction que personnellement nous trouvons sympa. La face avant du mobile, réfléchissante, ajoute un coté assez haut de gamme à l’appareil. Les boutons disposés sur le pourtour de l’appareil sont discrets. Ils sont parfois tellement discrets que le bouton d’allumage est difficile à utiliser de part sa forme creusée. Les choses se gâtent un peu avec la face arrière du mobile qui est un peu torturée. Elle empêche l’appareil de reposer à plat. L’optique de l’appareil photo sera toujours la première en contact avec les surfaces ce qui, à terme, peu poser des soucis de rayure devant le capteur photo. Les touches ont un joli rétro-éclairage bleu. Donc coté design, l’appareil a un caractère affirmé.

D’un point de vue matériel, nous sommes en présence d’un équivalent sans clavier physique au Milestone premier du nom : processeur OMAP 3 à 550 MHz, écran capacitif WVGA 480×854 une connectivité exemplaire en 3G et Wi-Fi (b/g). Il se voit doté d’un capteur photo 8Mpx secondé par un flash xénon. Ce dernier, associé à la stabilisation d’image (logiciel), aidera franchement à augmenter la qualité des photos en atmosphère sombre. Coté vidéo, malgré une capture possible en 720p, le téléphone ne s’en sort pas du fait de l’usage de codecs vieillissants : H263 qui est assez mal adapté au format vidéo et donne des résultats pauvres. Motorola aurait dû intégrer des codecs supplémentaires à ce que fourni par défaut Android. C’est d’autant plus vrai que le téléphone dispose d’une sortie HDMI. Un récepteur de radio FM est disponible sur l’appareil avec une application de bonne facture même si son temps de démarrage est un peu long. Les données RDS ne sont pas supportées mais le son est excellent (via un casque Sennheiser HD220).

L’appareil est doté nativement d’Android 2.1 et devrait évoluer vers Android 2.2. Ne vous réjouissez vous pas trop vite, l’appareil ne devrait pas bénéficier de Flash car l’ogre à CPU d’Adobe. Son processeur est insuffisant (1GHz minimum). Il bénéficiera néanmoins de toutes les avancées de cette mouture Android : système globalement plus rapide, meilleure intégration des services Google, installation des applications sur la carte mémoire. L’interface utilisateur se résume au stric minimum et déçois un peu. Vous aurez toutefois l’améliorer aisément avec des logiciels comme LauncherPro. Coté embarquement d’application, Motorola fourni quelques plus. Une application « Annuaire d’entreprise » est là pour ceux qui ont accès à un serveur de messagerie Exchange, Quick office, un gestionnaire de tâche pour libérer de la mémoire lorsque c’est nécessaire, une application pour gérer les effets audio et un bloc note. Rajoutez à cela 2 applications sympa en embarquement d’origine : MotoNav qui est un logiciel de guidage GPS. Après test, nous lui préfèrons Maps Navigation en dépannage ou CoPilot Live en usage intensif. C’est toutefois assez sympathique pour ceux qui ne veulent pas s’embêter. Le dernier logiciel qui nous a agréablement surpris est Moto Phone Portal. Ce dernier vous permet d’interagir avec votre mobile depuis un PC connecté sur le même réseau Wi-Fi. A l’aide du navigateur web vous accédez au mobile. Vous pouvez alors consulter et envoyer des SMS, accéder à votre carnet d’adresse, gérer vos photos, vidéo et musicothèque voire même gérer certains paramètres du mobile. C’est à notre sens une initiative que tous les constructeurs devraient copier.

En conclusion vous aurez avec ce mobile, un très bon milieu de gamme. Du fait de sa configuration matérielle, il ne peut briguer à la classe supérieure. Son caractère affirmé en fera un bon compagnon remarqué de vos amis. Il est à environ 350€ sans abonnement.

Constructeurs mobiles, Tests de matériel | 1 commentaire

LG GT540 Optimus, le test

Posté par SOS Blog's Team le lundi 21 juin 2010

Le LG GT540 Optimus est le second téléphone Android de la marque sur le marché français. L’ayant eu en main pendant 2 semaines, nous essayons de partager nos impressions.

De prime abord, ce téléphone a de quoi plaire au plus grand nombre. Une robe noire avec une finition satinée brossée d’un bel effet. Ses lignes tendues en font un bel objet. Elles rappellent un certain Viewty en mieux. Il existe dans d’autres couleurs comme le rose ou un blanc cassé.

Coté matériel, les grands classiques sont là : écran de 3″ ayant un résolution HVGA (320×480), connectivité HSxPA, Wi-Fi (b/g) et Bluetooth. Tout y est. Coté multimédia, le capteur photo de 3,2 Mpx fait son travail correctement (n’espérez pas des miracles quand même) et permet une capture vidéo au format VGA mais à 17 fps seulement. De quoi saisir tous les petits moments de la vie. Les boutons sur le coté sont d’accès facile et les 3 touches à l’avant suppriment les désagréments de sont aîné le LG GW620. Il reste cependant 2 touches « tactiles ». Ce sont les touches Menu et Retour nécessaires au fonctionnement Android.

L’écran utilise une technologie résistive contrairement aux ténors du marché. Force est de constater que la réactivité est vraiment au rendez-vous et que le téléphone n’est en rien pénalisé. Cela montre que le résistif n’a pas encore dit son dernier mot ! Le téléphone est livré avec une carte mémoire de 2 Go absolument nécessaire pour seconder les petits 160 Mo embarqués dans le mobiles. Les gros consommateurs pourront la changer pour un modèle allant jusque 32 Go.

Au démarrage, première surprise est l’écran de déverrouillage. Il reprend les 2 boutons à glisser pour le déverrouillage et le mode silencieux. Android 2.1 serait-il embarqué ? Petit tour dans les paramètres pour vérification. Non c’est Android 1.6 Donut qui est embarqué comme ce qui avait été dit à Barcelone en Février dernier. LG a toutefois personnalisé largement le système pour y intégrer quelques petits détails d’Android Eclair. Autres détail intéressant, c’est l’accès à des interrupteurs pour le Wi-Fi, le Bluetooth et le GPS depuis la barre de statut. Raccourci sympathique pour gagner du temps. Android 1.6 est embarqué mais LG reste toujours aussi silencieux sur les mises à jour. Espérons que ce modèle en voit venir.

Parmi les éléments d’interface personnalisé par LG, en plus de ce que nous venons de citer, il y a la possibilité d’avoir jusque 7 écrans différents pour y mettre des raccourcis et des widgets. L’accès au menu est également personnalisé et permet un classement par catégories des applications. Point important également, pour les « puristes » ces personnalisations sont désactivables. A noter également la présence pour l’appareil de la mise à jour Google Maps qui active Maps Navigation et la recherche vocale en français.

LG a également introduit quelques logiciels comme le widget permettant de publier sur votre timeline Twitter et votre mur Facebook. Un autre est le lecteur vidéo compatible DivX. Certains dirons que c’est juste une étiquette, mais dans les faits, la capacité de décodage est là. N’essayez simplement pas de faire décoder à un téléphone un DivX HD. C’est pas possible. Sur le profil DivX Mobile ou Home Theater avec un encodage moyen, cela passe.

Le seul vrai regret que nous avons est la personnalisation apportée par Orange. L’opérateur ajoute toute une série de raccourcis et logiciels qui n’apportent que confusion. J’ai mis 2 jours à m’y faire. En tant qu’utilisateur, je me suis senti emprisonné et cela dessert l’opérateur et l’appareil. L’omniprésence est trop forte. Un exemple d’ajout est l’App Shop. Cette market place entre en concurrence directe avec l’Android Market. L’offre étant trop faible, cela donne une mauvaise image de la plate-forme Android et cela accroît la fragmentation Android. La stratégie d’Orange devrait s’inspirer un peu plus de celle de Google. Ce serait plus efficace.

En conclusion, nous pensons que ce téléphone est un très bon milieu de gamme des Smartphones Android. Il va ravir les budget les plus serrés et ceux qui veulent des couleurs plus originales que le classique gris ou noir. Le téléphone est bien réactif et il offre l’ensemble des capacités d’un bon smartphone. Étant en Android 1.6, il a le minimum requis pour avoir droit à beaucoup d’évolutions des services Googles. Il faudra toutefois que LG suive le rythme des mises à jour. Disponible dès 1€ avec forfait, nous vous conseillons une version sans personnalisation opérateur via un site marchand classique.

Enfin, une petite vidéo de pub officielle pour le téléphone

Constructeurs mobiles, Tests de matériel | 3 commentaires

Test de Navigon Mobile Navigator

Posté par SOS Blog's Team le lundi 14 juin 2010

Avec la sortie de Maps Navigation, et son intégration par les constructeurs automobile,  il est normal de regarder où en sont les « historiques » . C’est Navigon Mobile Navigator qui a droit à une revue détaillée.

Disponible sur l’Android Market, il est compatible avec les versions 1.5 à 2.2 d’Android. Gratuit au téléchargement, il propose 30 jours d’essai. Après l’installation, le téléchargement des cartes (1,97 Go) est long. Une bonne connexion Wi-Fi est nécessaire. Si l’application vous convient, il vous en coûtera 50 ou 80 euros selon les cartes choisies.

L’interface est sobre et agréable. Dès le démarrage, vous n’avez qu’un seul choix : choisir une destination. Cela peut se faire selon plusieurs méthodes : une adresse, un lieu choisi, une recherche Google, un contact ou des coordonnées GPS. En cours de la navigation, les indications sont claires, les échangeurs bien illustrés pour éviter les erreurs. Les limitations de vitesse sont bien lisibles et une alerte est paramétrable pour vous rappeler à l’ordre en cas de dépassement trop important.

Le calcul d’itinéraire est rapide et les alertes radar sont bien présentes. Les fonctionnalités classiques de ce type de produit sont bien présentes : mode jour / nuit, cartes 2D / 3D, enregistrement de points d’intérêt, modes d’itinéraire. Chose intéressante, le logiciel vous propose juste après le calcul 2 à 3 itinéraires. A vous de choisir. Il permet également d’ajouter une étape (parking, restaurant, point d’intérêt, …) à tout moment de l’itinéraire. Un simple bouton permet de « Rentrer à la maison » . Vous ne serez plus jamais perdu.

Navigon en profite pour vous offrir 2 codes d’activation. Pour participer au tirage au sort, il suffit de twitter le concours et de laisser le lien de votre Twit en commentaire avec une adresse mail valide. Vous avez jusque Jeudi 17/06 12h pour jouer. Les 2 gagnants seront désignés par tirage au sort.

Jeu : Navigon Mobile Navigator : 2 licences Android à gagner @sosandroid @navigon_ http://bit.ly/dqD84t

Pour récupérer l’URL de votre Twit, cliquer la date de celui-ci. N’utilisez pas le retwit natif. Copiez coller ce message pour récupérer VOTRE url de Twitt

Nous avons apprécié ce logiciel qui vous guidera parfaitement. Il lui manque juste les services live pour être complet. Cela ne saurait tarder puisque c’est disponible sur iPhone. N’hésitez pas à le tester, c’est gratuit pendant 30 jours.

Applications mobiles, Tests de matériel | 40 commentaires

HTC Legend, test et impressions

Posté par SOS Blog's Team le mardi 11 mai 2010

J’ai pu tester pour vous le HTC Legend, un des dernier HTC sorti en France doté d’Android 2.1 Eclair. Première prise en main agréable, la coque monobloc en aluminium est très esthétique bien que le plastique rouge au niveau de la caméra et en bas pour le cache de la batterie et la carte SIM soit moins à mon goût. Cette couleur est spécifique SFR. Ce cache batterie est en revanche une petite nouveauté : la batterie et la carte SIM se glisse par le bas dans un petit espace, ce qui permet de ne pas avoir à enlever toute la coque pour les atteindre. L’intégration est là parfaitement réussie.

Sur le devant, petite innovation. En lieu et place du classique « trackball » (sur le HTC Hero et Nexus One par exemple), il y a un bouton tactile cliquable pour passer d’un bureau à l’autre ou faire défiler un menu. Personnellement, l’écran tactile me suffit et je n’utilise que rarement ce bouton. L’écran tactile parlons-en. Le téléphone réagit bien, la navigation tactile est fluide.

Le HTC Legend offre un beau rendu de couleurs. L’interface HTC Sense est simple, intuitive et on ne met pas longtemps à s’approprier le téléphone et ses fonctionnalités. De la même manière que sur HTC Hero, tout est fait pour l’intégration de widget sur les 7 bureaux proposés par le HTC Legend. Libre à chacun d’y organiser ses applications ou ses fonctionnalités les plus utilisées du téléphone. SFR propose bien évidemment son lot d’applications pour accéder directement à son contenu tel que la SFR TV ou le répondeur visuel de SFR. De même, tout l’univers Google est déjà présent sur le téléphone. On appréciera d’ailleurs tout particulièrement le GPS intégré, toujours pratique pour retrouver son chemin sans avoir à se diriger soi-même sur une simple carte. Bref, la possibité de personnaliser son téléphone comme bon vous semble est un avantage indéniable et permet d’accéder rapidement aux éléments les plus utilisés. Les outils mis à disposition par SFR et Google ajoutés aux applications de l’Android Market permettent de rivaliser largement avec les aux autres Smartphones haut de gamme et l’iPhone.

A noter que l’appareil photo, de 5MP est doté d’un flash, en mode automatique ou pas. Pratique. De nombreuses fonctionnalités sont également disponibles pour améliorer le rendu de photos telles que le contraste, la saturation, la balance des blancs, etc. On appréciera également la possibilité de géomarquer ses photos, l’horodatage et le retardateur. Le rendu des photos est plus que correcte, les couleurs sont bonnes, idem pour la caméra. En revanche, pas de visio sur le HTC Legend.

Niveau chargeur, c’est devenu désormais une habitude avec la possibilité de recharger son téléphone directement avec un cable USB ou via le chargeur. Et comme tous les Smartphones, celui-ci n’échappe pas aux problématiques de batterie dès qu’on s’amuse longuement avec. Il a tenu jusque 2 jours pendant mon test.

Enfin, le seul gros inconvénient reste la ridicule carte SD de 2 go fournie avec le téléphone. Il vaut mieux ne pas être trop accroc à la musique ou être un mordu de photos et vidéos, la mémoire risquant de rapidement faire défaut.Libre à vous de la changer toutefois par la suite.

Le HTC Legend est donc un bon smartphone, tant au niveau esthétique que fonctionnel. HTC a réussi à sortir un produit de qualité qui en séduira plus d’un.

Nous avons aimé :

  • La coque monobloc en aluminium
  • L’interface et la fluidité
  • Le GPS
  • Les fonctionnalités de l’appareil photo et son flash

Nous avons moins aimé :

  • La faible mémoire du téléphone et de la carte SD fournie
  • L’absence de caméra visio

Le téléphone est disponible  en rouge chez SFR (59€ avec ODR de 50€) ou en noir partout ailleurs (à partir de 49€).

Test réalisé par Arnaud, l’un de nos fidèles lecteurs. Merci à lui.


Tests de matériel | 1 commentaire

HTC Tattoo, posez vos questions

Posté par SOS Blog's Team le mardi 22 décembre 2009

Le test du HTC Tattoo est en cours. N’hésitez pas à poser vos questions. Nous tenterons d’y répondre.

htc-tattoo

Constructeurs mobiles, Tests de matériel | 9 commentaires