Test de la LG Optimus Pad 3D

Posté par SOS Blog Team le lundi 12 décembre 2011 dans Constructeurs mobiles

Sortie il y a quelques temps déjà, nous avons eu en main l’Optimus Pad 3D de LG. Située sur le segment intermédiaire, elle a une taille de 8.9 pouces. Elle est également dotée d’une connexion 3G ce qui en fait un bon outil nomade sans être dépendant d’un point d’accès Wi-Fi. L’optimus Pad s’appelle 3D car elle intègre 2 capteurs photo 5 Mpx à l’arrière.

L’aspect général de la tablette est bon. L’écran est de bonne facture et le rendu très correct. La dalle LCD propose une résolution 1280×768 confortable. La coque arrière d’un marron mat est bien adapté à l’appareil. Cela donne un aspect soigné. Les bords arrondi sont quant à eux parfaitement finis. Coté design, la tablette s’en sort très bien et peut concurrencer bient des tablettes ayant une « cote d’amour » plus importante. La tablette pèse 630 grammes.

C’est Android Honeycomb 3.1 qui l’anime. Pour le moment, il n’y a pas de trace d’une mise à jour officielle vers 3.2 ou même 4.0. Le système s’appuie sur un processeur Nvidia Tegra 2 double coeur pour faire fonctionner l’ensemble. Il est cadencé à 1 GHz. Pour le seconder, il y a 658 Mo de RAM disponible et 32 Go d’espace mémoire disponible. Le matériel est de premier ordre pour une tablette de qualité. C’est donc un excellent point. La connectivité est largement pourvue puisque sont présent 3G, Wi-Fi et Bluetooth. Ajoutez à cela une boussole, un GPS et un connecteur mini HDMI pour se connecter sur un ensemble home cinéma.

Coté applicatif, c’est un peu désert. La version Android embarquée est quasiment non modifiée par LG. La suite Polaris Office est embarquée ainsi que 2 application dédiées à la 3D : un caméscope 3D et un lecteur vidéo 3D. La 3D, parlons en justement. Jusqu’à présent je n’ai jamais été convaincu par l’apport fonctionnel. Mais là LG aurait dû éviter d’intégrer de la 3D se reposant sur la technologie anaglyphe (décomposition rouge / bleu). Le premier résultat est que les couleurs obtenues sont lavées et fades. Ensuite, cela fait « cheap » . Tant qu’à travailler en 3D, autant bien le faire. Là c’est un gadget inutile.

A part cela, les performances multimédia sont correctes. En 2D l’appareil photo 5 Mpx s’en sort bien même si les couleurs manquent un peu de vivacité. En vidéo, la capture 1080p ne souffre pas de problème majeur. La lecture de film haute définition laisse a désirer. Le processeur le supporte, l’intégration a probablement été oubliée. En 1080p, la vidéo reste figée. La tablette dispose de 2 haut parleur stéréo qui diffusent la musique correctement. Le casque sera mieux géré via la prise jack 3,5 mm.

Après ces constats, nous sommes allé mesurer les performances brutes avec le benchmark Antutu. La tablette arrive à un score de 4900 là où un Optimus 2X arrive à 8000. C’est donc un gros déficit de performance qui est là mise en évidence. C’est d’ailleurs l’impression générale de cette tablette : lenteur et intégration matériel / logiciel non terminé.

En conclusion, la tablette a de bon atouts esthétique et satisfera l’usage dans le salon de vos parents non technophiles. Elle laisse clairement à désirer lorsque l’on cherche un appareil fluide et performant. La connectivité 3G permettra peut-être aux professionnels de lui trouver des atouts. Notez toutefois les 630grammes qui paraissent bien lourd…. oubliez donc l’usage e-reader dans le lit. Votre bras en souffrirai.

 

A propos de l'auteur:
Tostaki

Blogueur sur SOSAndroid et SOSiPhone, je conseille et accompagne quelques entreprises dans leur développement sur le mobile.

Site web - Twitter - Tous les articles

Mots-Clefs: ,