5,3 pouces, vous avouerez que c’est grand… C’est la diagonale d’écran du Galaxy Note. Tant du coté des caractéristiques techniques que des fonctionnalités embarquées, ce téléphone est pour le moins intéressant Après quelques jours de prise en main, nous partageons nos impressions.

Coté design, le Samsung Galaxy Note se situe clairement entre la tablette et le smartphone. Son grand écran en fait un appareil hybride. Grand, il reste bien plus portable que la plus petite des tablette. Son poids l’aide en ce sens : 178g contre 380g pour une Galaxy Tab. Il est donc légèrement plus lourd qu’un smartphone. De face, il ressemble à un Galaxy S II en plus grand. L’arrière est plus arrondi. Le capot en plastique s’encastre dans un contour chromé. Cela rehausse la qualité perçue. Le stylet fourni est situé au dos et en bas de l’appareil.

Un double cœur de 1,4 Ghz, cela vrombit… Le processeur Exynos Mali-400MP est fabriqué par Samsung. C’est le même que le Galaxy S II avec 200 MHz de plus. Il est secondé par 1Go de mémoire vive. L’écran « géant »  offre une dalle Super Amoled ayant une résolution HD de 1280x800px. Le fort taux de contraste donne un grand confort de visionnage. La mémoire embarquée est de 16 Go en France. Une version 32 Go existe aussi. Le capteur photo principal offre 8Mpx et la capacité de capture vidéo Full HD 1080p. La caméra faciale est dotée de 2Mpx. Coté connectivité, tout y est : 3G, HSDPA jusque 21 Mbps, Wi-Fi b/g/n, Bluetooth 3.0, sortie TV. A coté de cela, le Galaxy Note propose un GPS secondé par une boussole numérique, un tuner radio FM, un lecteur de carte microSD. Le téléphone embarque aussi la technologie Wacom pour la gestion du stylet capacitif. La batterie fournie est elle de 2500 mAh, c’est énorme !

Samsung s’est basé sur Android Gingerbread 2.3.5 pour animer son dernier né. Comme les autres appareils de la gamme, le Galaxy Note embarque une kyrielle d’applications. Que ce soit l’interface maison Touchwizz dans sa version 4.0, le support du DLNA, l’expérience Google (GMail, Maps, Maps Navigation, Android Market, Latitude…). Samsung propose également Social Hub et Kies Air (pour la synchro OTA avec le PC). Notons l’apparition d’une version modifiée de l’Agenda. Elle offre des vues supplémentaires qui en font un outil bien plus pro.

Un certain nombre d’application supportent le stylet S-Pen pour apporter des fonctionnalités supplémentaires. Un appui long sur l’écran déclenche une capture d’écran que vous pourrez juste après annoter simplement. Depuis Samsung App, il est possible de télécharger d’autres applications le supportant. Le clavier virtuel intégré n’est plus Swype. Il ressemble diablement à FlexT9 pour apporter un support du stylet qui à l’usage est bien sympathique. Le smartphone-tablette se transforme facilement en bloc note.

Coté multimédia, c’est assez confortable. Le capteur photo est plus que suffisant pour être utilisé tous les jours. Les photos sont honnêtes et magnifiées par le contraste de l’écran. La capture vidéo dépanne mais sans plus. Ce n’est après tout qu’un « smartphone-tablette ». La lecture vidéo est elle vraiment sympathique sur les 5,3 pouces. c’est bien plus confortable que sur un smartphone sans avoir à sortir la tablette calée au fond du sac.

Revenons sur le stylet. Il a été balayé en 2007 par Apple qui a introduit le maniement avec le doigt via l’écran capacitif. En quelques mois il est devenu ringard et seul Windows Mobile y restait fidèle. Ce vénérable WM est mort et le stylet avec lui. C’était jusqu’en début d’année où il est ré-apparu avec la tablette HTC Flyer. Samsung s’y lance aussi pour apporter (comme HTC) un vrai plus. Le stylet ne permet plus la manipulation de l’écran seule, mais apporte des fonctionnalités. Quelques gestes pré-enregistrés avec ou sans pression sur son bouton permettent de déclencher des actions. Par exemple, le slide de droite à gauche correspond à un retour arrière. Un double tap ouvre l’application S-Memo ou l’appui long prend une capture d’écran pour l’annoter.

Alors pour qui est cette tablette – smartphone ? Si vous avez une petite main et les petites poches de votre dernier pantalon » slim fit » (celui où le paquet de clopes ne rentre pas non plus), il n’est pas pour vous. Sa taille deviendrait une gène. Le Galaxy Note est clairement un appareil qui attirera les professionnels qui se promènent déjà avec 2 appareils et 2 cartes SIM. Il est possible (dans une certaine mesure) de tout faire avec un seul : présentation produit de manière plus confortable, veille concurrentielle en partageant ses notes avec son équipe. Samsung comble avec intelligence le trou existant entre les smartphones et les tablettes. Cet appareil hybride est toutefois bien cher. A 649€ (16 Go) en prix nu, c’est trop élevé. Pour soutenir le lancement, Samsung rembourse 100€ jusqu’au 15 janvier.

Pour répondre à la question initiale, la taille ne fait pas tout. Mais utilisée intelligemment, vous en ferez beaucoup et gagnerez en efficacité.

A propos de l'auteur:
Adelinourien

Passionnée de nouvelles techno et des impacts qu'elles peuvent avoir sur le quotidien du commun des mortels

Twitter - LinkedIn - Tous les articles

Mots-Clefs: ,