Adieu Motoblur ? Virgin Mobile USA donne le ton !

Posté par SOS Blog Team le Mercredi 15 juin 2011 dans Actualités, Opérateurs mobiles

motoblur

 

Pour qui ne le sait pas encore, au même titre que Touchwizz (TW pour les intimes) pour Samsung, TimeScape pour Sony Ericsson et Sense pour HTC, Motoblur est la surcouche des smartphones Android de la marque Motorola. Au même titre que TW (quoi qu’un peu moins depuis la version 4 apparue en même temps que le SGS II), c’est une surcouche fortement critiquée de la part des utilisateurs. On critique surtout son poids, quand certains launcher alternatifs sont peu gourmands en mémoire, alors qu’ici il rendrait le téléphone moins fluide. Ainsi que l’interface en elle-même, pas très jolie (mais les goûts et les couleurs…), d’autant plus qu’elle est entièrement intégrée à l’appareil, contrairement aux autres qui se contentent des bureaux et de la page d’application. Néanmoins il intégrerait un grand nombre de widgets et autres « services » fort appréciés.

Mais que les insatisfaits se réjouissent… Ou du moins en partie. Car Motorola a décidé de ne plus prononcer le nom de leur surcouche, trop de mécontentements de la part des clients/utilisateurs. On ne sait pas si leurs prochains smartphones annoncés (Photon 4G et Triumph) la posséderont, Motorola refusant d’en parler. A savoir dans certains de leurs mobiles, il était proposé, au choix, d’installer ou non la surcouche.
Vous n’aimez ni Motoblur, ni TW, ni Sense ou quoi ou qu’est-ce ? Virgin Mobile USA répond à vos attentes ! En effet, l’opérateur mobile a annoncé vouloir maintenir une pure expérience Android en supprimant de toutes les offres de terminaux lesdites surcouches. Se pose alors une question : comment vont réagir les constructeurs ? Car la surcouche c’est leur marque de fabrique. Cependant, il y a un nouvel effet de mode (surtout chez HTC) qui est d’écouter attentivement le consommateur. Pour garder HTC en exemple, la firme avait annoncé bloquer à l’avenir tous les bootloaders. Quelques pétitions plus tard, la firme faisait retour arrière.

C’est un choix lourd qui se pose dans les mains des grandes sociétés citées en début d’article. La surcouche c’est une manière de montrer qu’on gère un software, qu’on est capable de l’intégrer dans un appareil sans en altérer les performances. Mais si c’est ce que veut le consommateur, et si cela peut apporter plus de nouveaux « fidèles », c’est du bénéfice pour l’entreprise.
Et puis après tout, d’un point de vue entièrement personnel, nous entrons dans une nouvelle guerre, celle des performances hardwares (et pour ne citer qu’eux : le Samsung Galaxy S II, le HTC Sensation et le Motorola Atrix) qui détermine désormais le choix des clients que nous sommes.

Affaire à suivre..

Sources : Android Central , JDG

Mots-Clefs: , ,