HTC revoit sa politique sur les bootloaders

Posté par SOS Blog Team le vendredi 27 mai 2011 dans Actualités, Constructeurs mobiles

Jusqu’à présent HTC avait fait l’unanimité chez les développeurs et le bidouilleurs car les téléphones que le constructeur proposait étaient « bidouillables ». Cela a amené certains d’entre-eux, Cyanogen en premier, à proposer moults firmwares alternatifs et améliorations pour les différents modèles de la marque. Or depuis quelques temps, HTC avait revu sa politique et a verrouillé les bootloaders des Incredibles S, des Sensation et Evo 3D.

La communauté a vivement réagit et par la voix de Peter Chou, le PDG, HTC a annoncé faire machine arrière pour conserver l’affections des bidouilleurs et développeurs. C’est donc une très bonne nouvelle et va dans le sens de l’ouverture qu’attend la communauté. C’est le chemin qu’a choisi également Sony Ericsson, il y a quelques temps.Cela nous semblait logique car la marque ne peut pas se couper de sa base car ses parts de marché sont encore trop faibles pour se le permettre. Il nous arrive d’entendre ça et là que le choix d’un HTC repose sur la possibilité d’installer un firmware alternatif.

Il reste à savoir si les modèles déjà expédiés dans le réseau de distribution seront déverrouillables ou non de manière logicielle. Nous le saurons lors des prochaines mises à jour.

A propos de l'auteur:
Tostaki

Blogueur sur SOSAndroid et SOSiPhone, je conseille et accompagne quelques entreprises dans leur développement sur le mobile.

Site web - Twitter - Tous les articles

Mots-Clefs: ,