LG Optimus One, la prise en main

Posté par SOS Blog Team le mardi 19 octobre 2010 dans Constructeurs mobiles

LG nous présentait son Optimus One il y a 10 jours. Nous avons donc pris le temps de le tester pour vous donner un bon aperçu de l’appareil. Il vise les personne à la recherche de leur premier smartphone et réussi sa mission correctement. Les fonctionnalités sont là dans  un prix contenu.

De taille tout à fait standard pour un smartphone, l’impression est que l’Optimus One est plus petit. Cela lui donnera un avantage pour les personnes pour qui ce critère est important. La coque en plastique simple a un aspect « soft touch » qui la rend agréable en main et laisse moins de traces de doigts. La face avant présente un écran capacitif de 3,2″ HVGA classique. La vitre semble d’un plastique plus tendre que sur d’autres appareils et le doigt glisse juste un peu moins bien sans pour autant être un aspect négatif.
Le boutons de façade, au nombre de 4, ont un design un peu massif mais un usage confortable. Ils nécessitent une pression physique ce qui évitera bien des fausse manipulations connues avec le LG GW620. Les coloris disponibles devraient permettre plaire à beaucoup même si certains classent le produit dans la catégorie « jouet » comme le gris / bleu que nous avons eu en test.

Le téléphone embarque de la technologie pour plaire à beaucoup. L’écran capacitif est bi-points. Cela permet d’assurer les fonctions de zoom sur les cartes Maps par exemple même si des erreurs de positionnement existent (voir l’image). L’appareil photo de 3mpx sans flash est certe un peu en retrait de ce que font certains constructeurs sans que ce soit handicapant, nous y reviendrons par la suite. La connectivité est au rendez-vous puisque le téléphone supporte les derniers standards HSDPA, le Wi-Fi b, g et n et un Bluetooth complet. Le GPS assisté réagit assez bien même si les premiers tests montrent qu’il utilise la configuration par défaut d’Android qui rallonge le temps de fix (90s en démarrage à froid). L’appareil dispose de la radio FM. C’est toujours sympathique pour les inconditionnels et moins gourmand en batterie que les web-radios. Le processeur est un Qualcomm à 600 MHz.

LG a voulu proposer un produit doté d’Android 2.2. C’est chose faite avec l’ensemble des services Google embarqués. Que ce soit Gmail, Adresses, Latitude, Maps, Maps Navigation, Recherche vocale … Les fonctionnalités spécifiques à Android Froyo sont disponibles comme le partage de connexion 3G vers un ordinateur en Wi-Fi est disponible. Il faudra toutefois faire attention à votre forfait pour éviter les surprises. Il faudra faire une croix sur le support de Adobe Flash. Le processeur n’est pas assez costaud pour fournir un rendu correct. LG a donc décidé de se ne pas proposer ce support. Il nous semble que ce soit une bonne décision et cela évitera la déception de ceux qui tenteront de l’utiliser. Pour les inconditionnels, il faudra se tourner vers d’autres appareils ayant un processeur 1GHz minimum..

LG a personnalisé légèrement l‘interface. Elle semble moins lourde que sur le GT540. La sur-couche Orange du modèle que nous avons est plus légère aussi. Le menu des applications se décompose classiquement pour LG en 2 parties : les applications pré-installées et celles téléchargées. La barre de notification est également modifiée pour offrir un raccourci vers les interrupteurs Wi-Fi, GPS, Bluetooth, mode silencieux. LG a également changé l’interface téléphonique lors de la réception d’appel. Il est possible de refuser l’appel en envoyant un SMS prédéfini pour signaler à votre correspondant que vous rappellerez plus tard par exemple. Simple mais souvent pratique.

La reconnaisance vocale fonctionne très bien dans un environnement calme en ayant activé la géo-localisation des recherches. Que ce soit des recherches comme « LG France », « SOSAndroid » ou « BMW R 1200 GS », la reconnaissance a été excellente. Avec des expressions ou des noms utilisant l’anglais, c’est plus difficile. « LG Optimus One » est traduit en « LG Optimus Douane ». En environnement bruyant, c’est moins facile. Un Nexus One s’en sort mieux grâce au système de réduction dynamique du bruit mais se trouve dans une gamme de produit supérieure.
Le téléphone arrive avec un certain nombre d’applications installée d’origine. Je passe celle de l’opérateur. LG propose Facebook, Twitter, Dictaphone, l’interface simplifiée « voiture » et l’application native e-mail renommée ici « pop/imap » ce qui risque d’en laisser perplexes quelques-uns. ThinkFree Office est également de la partie pour prendre en charge les documents MS-Office sur votre mobile.

Du coté multimédia, le téléphone s’en sort correctement. C’est un bon compagnon de voyage pour diffuser votre bibliothèque musicale. Le kit piéton est toutefois un peu léger et ne rend pas la capacité du mobile en musique. Coté vidéo, il lit bien les formats adapté et ré-encodés pour un mobile. Le format DivX est également supporté sur un profil mobile également. L’appareil photo, comme pour tout bon smartphone donne de bons résultats en extérieur. En intérieur et sans flash, il faudra ne pas bouger du tout pour espérer ne pas être flou. Au niveau des jeux, Angry Birds est parfaitement jouable.

En conclusion, nous avons apprécié ce téléphone qui tente de courtiser les utilisateurs « à la recherche de leur premier smartphone » pour reprendre la phrase du directeur marketing mobile de la marque. Ces utilisateurs là ne seront pas déçu car l’ensemble des fonctionnalités sont disponibles et le téléphone bénéficiera de la prochaine version d’Android a promis le constructeur. Ce téléphone est donc un excellent compromis à moindre coût puisque positionné à 249€ sans abonnement, il aura vite fait d’être proposé à 9€ via les opérateurs.

A propos de l'auteur:
Tostaki

Blogueur sur SOSAndroid et SOSiPhone, je conseille et accompagne quelques entreprises dans leur développement sur le mobile.

Site web - Twitter - Tous les articles

Mots-Clefs: ,