HTC Legend, test et impressions

Posté par SOS Blog Team le mardi 11 mai 2010 dans Tests de matériel

J’ai pu tester pour vous le HTC Legend, un des dernier HTC sorti en France doté d’Android 2.1 Eclair. Première prise en main agréable, la coque monobloc en aluminium est très esthétique bien que le plastique rouge au niveau de la caméra et en bas pour le cache de la batterie et la carte SIM soit moins à mon goût. Cette couleur est spécifique SFR. Ce cache batterie est en revanche une petite nouveauté : la batterie et la carte SIM se glisse par le bas dans un petit espace, ce qui permet de ne pas avoir à enlever toute la coque pour les atteindre. L’intégration est là parfaitement réussie.

Sur le devant, petite innovation. En lieu et place du classique « trackball » (sur le HTC Hero et Nexus One par exemple), il y a un bouton tactile cliquable pour passer d’un bureau à l’autre ou faire défiler un menu. Personnellement, l’écran tactile me suffit et je n’utilise que rarement ce bouton. L’écran tactile parlons-en. Le téléphone réagit bien, la navigation tactile est fluide.

Le HTC Legend offre un beau rendu de couleurs. L’interface HTC Sense est simple, intuitive et on ne met pas longtemps à s’approprier le téléphone et ses fonctionnalités. De la même manière que sur HTC Hero, tout est fait pour l’intégration de widget sur les 7 bureaux proposés par le HTC Legend. Libre à chacun d’y organiser ses applications ou ses fonctionnalités les plus utilisées du téléphone. SFR propose bien évidemment son lot d’applications pour accéder directement à son contenu tel que la SFR TV ou le répondeur visuel de SFR. De même, tout l’univers Google est déjà présent sur le téléphone. On appréciera d’ailleurs tout particulièrement le GPS intégré, toujours pratique pour retrouver son chemin sans avoir à se diriger soi-même sur une simple carte. Bref, la possibité de personnaliser son téléphone comme bon vous semble est un avantage indéniable et permet d’accéder rapidement aux éléments les plus utilisés. Les outils mis à disposition par SFR et Google ajoutés aux applications de l’Android Market permettent de rivaliser largement avec les aux autres Smartphones haut de gamme et l’iPhone.

A noter que l’appareil photo, de 5MP est doté d’un flash, en mode automatique ou pas. Pratique. De nombreuses fonctionnalités sont également disponibles pour améliorer le rendu de photos telles que le contraste, la saturation, la balance des blancs, etc. On appréciera également la possibilité de géomarquer ses photos, l’horodatage et le retardateur. Le rendu des photos est plus que correcte, les couleurs sont bonnes, idem pour la caméra. En revanche, pas de visio sur le HTC Legend.

Niveau chargeur, c’est devenu désormais une habitude avec la possibilité de recharger son téléphone directement avec un cable USB ou via le chargeur. Et comme tous les Smartphones, celui-ci n’échappe pas aux problématiques de batterie dès qu’on s’amuse longuement avec. Il a tenu jusque 2 jours pendant mon test.

Enfin, le seul gros inconvénient reste la ridicule carte SD de 2 go fournie avec le téléphone. Il vaut mieux ne pas être trop accroc à la musique ou être un mordu de photos et vidéos, la mémoire risquant de rapidement faire défaut.Libre à vous de la changer toutefois par la suite.

Le HTC Legend est donc un bon smartphone, tant au niveau esthétique que fonctionnel. HTC a réussi à sortir un produit de qualité qui en séduira plus d’un.

Nous avons aimé :

  • La coque monobloc en aluminium
  • L’interface et la fluidité
  • Le GPS
  • Les fonctionnalités de l’appareil photo et son flash

Nous avons moins aimé :

  • La faible mémoire du téléphone et de la carte SD fournie
  • L’absence de caméra visio

Le téléphone est disponible  en rouge chez SFR (59€ avec ODR de 50€) ou en noir partout ailleurs (à partir de 49€).

Test réalisé par Arnaud, l’un de nos fidèles lecteurs. Merci à lui.


A propos de l'auteur:
Tostaki

Blogueur sur SOSAndroid et SOSiPhone, je conseille et accompagne quelques entreprises dans leur développement sur le mobile.

Site web - Twitter - Tous les articles

Mots-Clefs: ,