Démarrage d'Android en Europe : trop lent ?

Posté par SOS Blog Team le vendredi 11 décembre 2009 dans Actualités, Opinions

android logoAndroid, nous y croyons depuis le début mais il est vrai que le grand public ne le connais pas encore très bien. Le web français s’est étranglé à la publication de chiffres de l’institut IDC qui ont amené Reuter à titrer, à tord, « Les Européen ont peu d’intérêt pour Android ».

Et ensuite ??? Loïc de PointGphone a commencé à analyser les raisons. J’ajoute mon analyse. Le premier argument tient sur les terminaux disponibles et la période analysée. A ce moment là, Juillet – Septembre, trop peu de téléphones de qualité étaient disponibles. Ce n’est probablement pas la raison principale. En cette période, les gens pensent plus aux vacances qu’à autre chose. De manière classique, les opérateurs vous l’expliqueront bien, les 2 périodes principales de ventes sont la rentrée scolaire et Noël.

Une autre raison au manque d’adoption du système est le manque de communication. Les opérateurs ne le reconnaitront pas mais au lancement ils ont eu peur que Google et sa politique du gratuit ne pèse lourdement sur leurs marges. Leur adhésion a donc été timide. Il ne faut aussi considérer que ce sont les opérateurs, via leurs achats et la subvention des terminaux, qui font le marché mobile largement orienté vers les forfaits. Enfin, cette période de lancement de l’iPhone en France pour 2 opérateurs a généré un bruit blanc médiatique. Cela a donc masqué Android pour le consommateur.

Android manque d’image ? Une partie non négligeable des consommateurs ne sait pas ce qu’est Android. La grande majorité  d’entre eux ne réagit pas par rapport à un OS mais par rapport à une marque. N’avez vous jamais entendu la question / réponse suivante : « Qu’as tu comme mobile ? J’ai un Samsung … » ? Cet exemple montre que la marque occulte le système qui meut l’appareil. Samsung propose des appareils à base de son système maison, de Windows Mobile, de Brew, d’Android …. C’est pareil pour Apple. Les gens ont un iPhone, pas un MacOS Mobile.

Faut il que Google s’en mêle pour faire d’Android une marque forte comme la marque iPhone ? C’est assez délicat puisque comme mentionné ci-dessus, Android est un système d’exploitation, notion peu importante pour le consommateur. De plus, l’article Quel Avenir pour Android ?, explique que l’avenir d’Android ne se limite pas à la téléphonie. Il est donc difficile d’en faire une marque forte par rapport à un domaine au risque de pénaliser les autres.

Les européens vont ils adopter Android ? Oui et c’est certain ! Après les fêtes de Noël, le nombre d’utilisateur Android va fortement grimper du fait du nombre d’appareil disponible aujourd’hui. Celui prévu pour 2010  illustre une mise à disposition en masse d’Android. Il faudra seulement accepter que certains aiment utiliser leur téléphone sans savoir qu’Android le fait fonctionner. Android sera donc adopté lentement mais avec un mouvement à long terme fort. Dans un autre domaine, il arrive de croiser ce type de dialogue : « Quelle voiture as tu ? J’ai une voiture vert » …

A propos de l'auteur:
Tostaki

Blogueur sur SOSAndroid et SOSiPhone, je conseille et accompagne quelques entreprises dans leur développement sur le mobile.

Site web - Twitter - Tous les articles

Mots-Clefs: