Ici-Info, je ne me perds plus dans Paris !

Posté par SOS Blog Team le mercredi 25 novembre 2009 dans Actualités, Applications mobiles

BouyguesVoilà, je suis avec le prochain Huawei U8230 et son système Android muni de l’application Ici Info de Bouygues et joue le naufragé volontaire dans le 14ème arrondissement de Paris.

Ici-info est une application Bouygues Télécom et ne fonctionne qu’en 3G et avec une carte SIM Bouygues, il n’est donc pas la peine de chercher un hot spot WiFi. D’ailleurs, je ne cherche pas et je lance directement Ici-Info…

screen-android

Le téléphone ne tarde pas à me dire que je dois « temporairement » désactiver le Wi-Fi (alors que je ne suis connecté à rien) curieux ?!! Déconnexion d’un Wi-Fi depuis les préférences du téléphone et l’application se lance enfin. Il n’aura fallu que quelques secondes pour être vraiment opérationnel.

ici-info-splash Caterories-ici-info

Première ouverture, téléphone mobile bien à la verticale, Ici-Info me demande « mes centres d’intérêts« , pas plus de quatre malheureux sinon vous aurez un message qui vous dira « Nombre de catégories maximum atteint » !!!

Cette limitation s’avère judicieuse, car on s’aperçoit rapidement qu’un nombre de pôles d’intérêts excessifs entraîne une nombre de panneaux qui encombrent la réalité augmentée. Cela qui rend l’application moins efficace !

Les choix effectués, en basculant le téléphone de 90° à plat j’ai un plan classique qui me montre ou je suis à plus ou moins 30 mètres dans un premier temps pour ensuite affiner le résultat de mon emplacement sur une carte made in Mappy (et non Google !) orientée par rapport à la bousole.

Carte-ici-info

Si je reprends le téléphone que je conserve en mode paysage et que je pivote de 90° par rapport au sol, je passe en mode caméra.

C’est là que la virtualité de ma réalité augmentée s’active… Je suis avec le mode caméra, je vois ce qui est autours de moi comme dans un film avec des petits panneaux flottants dans l’espace. Ils indiquent l’emplacement, la distance et la direction de mes centres d’intérêts, c’est magique !

virtual-reality

Petit problème, si les panneaux sont plus ou moins tous sur le même axe, ils finissent pas se chevaucher.  S’il y sont trop nombreux, dans une zone dense par exemple, avec trop de catégories, cela devient vite illisible, à ce détail technique près, c’est top et plutôt amusant…Hipo-ici-info
Sur le panneau du mode réalité augmentée, on peut voir la distance qui nous sépare de son point de chute et sa direction. Mais justement parlant de chute, il est difficilement concevable de garder dans son champs de vison le trottoir et les panneaux affichées sur l’écran de son téléphone mobile. Mieux vaut se servir de l’application pour garder un cap et repasser en mode carte – C’est beaucoup plus confortable.

Dans la pratique, si l’on tape sur un panneau, on obtient une description plus complète du lieu avec des informations supplémentaires et surtout un bouton qui propose de savoir comment s’y rendre à pieds, ça c’est pas mal du tout !

Detail-Panneau

Dans de futures versions de cette application, il serait agréable de pouvoir différencier le panneau sur lequel on a jeté son dévolu, il serait même encore mieux que cela se transforme en carte avec un azimut à prendre pour simplement suivre une direction avec le téléphone à plat. Cela éviterai de prendre des risques avec un véritable panneau ou un passant si l’on est trop concentré sur le monde virtuel.

Il faut bien dire que vu la tête des passant autours de moi, on doit avoir l’air assez hors de la réalité avec un téléphone à 12 centimètres devant les yeux pour ne pas perdre le nord en crapahutant sur un trottoir 😉

Hors ces petites considérations relatives à mon égo, l’application est efficace pour se repérer ponctuellement dans l’espace. Elle permet de se donner une idée de vers où il va falloir aller sans se compliquer la vie. De là à l’utiliser intégralement pour s’y rendre c’est une autre histoire.

La carte, même si elle est précise, a un rafraîchissement en 3G un peu lent. Si l’on se déplace rapidement, on ne tarde pas à avoir un point rouge sur un fond blanc sans les rues alentours. Il ne reste dans ce cas que le mode de réalité augmentée avec ses panneaux pour vous sauver la mise…

Actuellement, les points d’intérêts sont référencés dans les catégories suivantes :

  • Restauration
  • Bars, Cafés, Discothèques
  • Cinémas
  • Métro/RER/Tram,
  • Bus
  • Trains/Transiliens
  • Vélos
  • Toilettes publiques
  • Hôtels
  • Pharmacies/Hôpitaux
  • Presse-Tabacs
  • Banques
  • Fleuristes
  • Taxis
  • Parking
  • Stations Services
  • Clubs Bouygues Télécom

L’ensemble territoire métropolitain est couvert. L’Europe ne l’est pas et c’est un choix de l’opérateur pour éviter les grosses factures de roaming. Ceci constitue une base suffisante pour 90% des utilisateurs que nous sommes. L’ajout de POI personnels dans les centres d’intérêt serait un must pour préparer un déplacement ou récupérer l’adresse d’un rendez-vous du calendrier intégré au téléphone. Les informations relatives à ces catégories sont issues des bases de données de PagesJaunes, BeTomorrow, iTransports Mobile et Bouygues Telecom

En conclusion, avec une application d’orientation gratuite, disposant de la réalité augmentée pour les téléphones Android, Bouygues Télécom offre un plus indéniable par rapport à un autre opérateur qui ne le propose pas. Avec Ici-Info, même si vous ne connaissez pas votre quartier et que vous disposez d’un téléphone adapté, vous êtes paré. Disponible dans l’Android Market (cliquez sur le lien depuis votre mobile pour télécharger)

Merci à Franck et à toute l’équipe Bouygues pour l’accueil lors de la soirée de présentation. C’était un plaisir d’y être avec PointGphone et Frandroid.

Bouygues-ici-info

Mots-Clefs: , , , , ,