Le test du Motorola Dext

Posté par SOS Blog Team le lundi 23 novembre 2009 dans Constructeurs mobiles, Tests de matériel

motorola-logo-120Sorti au début du mois chez Orange, le Motorola DEXT est le premier téléphone Android de la marque en France. Il est aussi le téléphone du renouveau pour le constructeur. L’ambition est de frapper un grand coup avec ce retour. Alors, qu’en est-il ?

D’un point de vue général, le téléphone est sympathique. Il a tout d’abord un clavier physique coulissant. Ce point serra déterminant pour une utilisation professionnelle ou pour les gros consommateurs de messagerie. Il tient bien en main, même s’il est un peu lourd. L’ouverture du clavier se fait très facilement puisque elle est faisable d’une main. L’utilisation de ce dernier demande toutefois un peu d’adaptation. En effet, le clavier est étroit puisqu’il contient un pad de navigation 5 axes. Avec des doigts fins et un peu temps, cela passe bien. L’écran est agréable. Capacitif, il réagit parfaitement à la moindre sollicitation et est suffisamment large (3,1″) avec une résolution HVGA classique. Organisé avec 5 bureaux virtuels, il permet de s’y retrouver facilement.

Dext-01

Le système est basé sur la version Cupcake 1.5 d’Android. Assez répandue maintenant (encore 50% du parc installé), cette version apporte une certaine stabilité. Ses défauts de jeunesse sont encore visibles mais la base est là. Coté mise à jour en Donut ou Éclair, aucune information n’est communiquée. Espérons que l’on aura au moins Éclair. Ensuite, Motorola a intégré Motoblur. Ce n’est pas une interface modifiée d’Android mais une solution d’agrégation de vos divers comptes : GMail, Twitter, Myspace, Facebook, LastFM, …. Ainsi, dans une seule application, vous avez la moindre information publiée sur vos réseaux. Supportant le mode widget, tout est disponible sur l’écran d’accueil. Le revers de la médaille, c’est qu’avec trop de widgets, le système ralenti et peut devenir lent. Bientôt, Motoblur intégrera Skyrock (courant décembre, démonstration de Motoblur sur le site du constructeur).

Motoblur

Le capteur photo intégré de 5 Mpx donne des photos correctes sans plus pour ce téléphone. Les couleurs manquent de dynamique, elles semblent ternes même si le rendu final est correct. Vous ne ferez pas la photo de l’année mais vous immortaliserez des moments qui vous sont chers. La vidéo est identique aux téléphones testés auparavant : les encodages sont un peu pauvres (H263 pour la vidéo et AMR-NB pour l’audio).

2009-11-11 09.39.58

2009-11-11 11.00.26

A l’utilisation, le téléphone nous a laissé un peu perplexe. L’autonomie est clairement faible en utilisation normale. La batterie dure un peu moins de 24h. C’est la partie réseau mobile qui est en cause puisque sans carte SIM, la durée de vie de la batterie s’en trouve largement améliorée avec 2,5 jours. L’astuce d’Android-France n’a pas fonctionné pour nous (retour aux paramètres d’usine). Ne perdez pas votre chargeur…

Globalement, ce téléphone nous semble un excellent point d’entrée dans le monde Android. Il possède des atouts indéniables dont le clavier physique. Motoblur est aussi un avantage. Vendu en exclusivité chez Orange, le téléphone est pour le moins abordable (1€ après le remboursement de 100 €) avec un nouvel abonnement abonnement. Le mobile seul est lui à 479 €. Espérons qu Motorola apportera une mise à jour qui améliore la tenue de la batterie.

A propos de l'auteur:
Tostaki

Blogueur sur SOSAndroid et SOSiPhone, je conseille et accompagne quelques entreprises dans leur développement sur le mobile.

Site web - Twitter - Tous les articles

Mots-Clefs: , , , ,