Vers la 4ème licence 3G

Posté par SOS Blog Team le samedi 1 août 2009 dans Opérateurs mobiles

licence42C’est ce matin qu’a été publié au Journal officiel le décret démarrant l’appel d’offre de la 4ème licence 3G en France. Longtemps attendue et espérée, elle arrive enfin et se divise en deux lots.

L’appel d’offre pour sur une double tranche de 5 Mhz dans la bande de 2100 Mhz pour exploiter un réseau mobile à la norme UMTS et/ou HSxPA. C’est le premier lot réservé à un nouvel entrant. Le prix est de 240 millions d’Euros. Cela parait peu aux opérateurs déjà installés car ils ont chacun payé 619 millions d’Euros mais pour une bande de fréquence 3 fois plus large. Ils auront d’ailleurs vite fait de passer déposer quelques dossiers au tribunal administratif pour ralentir encore la procédure et de demander à Corinne Erhel (voir la vidéo) d’intervenir à nouveau.

L’appel d’offre donne jusqu’au 29 Octobre 2009 pour déposer les dossiers de candidature. A l’heure actuelle Free n’est pas le seul à avoir laissé entendre qu’il était intéressé. En effet, les candidats potentiels sont Free, Kertel, Virgin Mobile en association avec Numéricable, Orascom, Hutchinson et Bolloré. Le verdict sera rendu en Juin 2010 pour un début d’activité commerciale prévue vraisemblablement au second semestre 2011.

Un second lot sera ouvert aux candidatures à l’issue de la nomination (ou non) du titulaire du lot 1. Le lot concernera les fréquences restantes et sera ouvert potentiellement à tous.

Maintenant que l’appel d’offre est effectivement lancé, les opérateurs actuels (Bouygues, Orange et SFR) vont probablement roder leurs offres pour faire face à une nouvelle concurrence. Accusés plusieurs fois d’entente illicite, ils vont probablement anticiper un peu le lancement commercial du nouveau réseau pour proposer des offres plus agressives. Il suffit de comparer ce qu’offrent les opérateurs anglais par rapport aux français : c’est aussi différent que le jour et la nuit.

Mais le tout n’est pas d’avoir la licence, il faudra aussi construire le réseau. Si le gagnant est un opérateur internet déjà bien implanté, nous devrions potentiellement voir l’arrivée de Femtocells pour couvrir une zone plus large du territoire à moindre coût. De grosses infrastructures seront aussi nécessaires. Espérons qu’Alcatel aura une part du gâteau sans se faire doubler par Nokia, Ericsson ou encore Huawei avec une offre concurrentielle et agressive.

A propos de l'auteur:
Tostaki

Blogueur sur SOSAndroid et SOSiPhone, je conseille et accompagne quelques entreprises dans leur développement sur le mobile.

Site web - Twitter - Tous les articles

Mots-Clefs: ,