Samsung Galaxy, le test

Posté par SOS Blog Team le vendredi 24 juillet 2009 dans Tests de matériel

Nous venons de passer une semaine avec le Samsung Galaxy après la présentation le 7 juillet dernier. Le premier contact est excellent. Le téléphone a une très bonne finition et promet beaucoup. Une rapide relecture de la fiche technique le rappelle aussi : écran 3,2″ amoled, appareil photo 5Mpx avec autofocus, 8 Go embarqué extensibles à 40 Go, vidéo CIF 30 im/s, Android Cupcake 1.5. La boite intègre outre le téléphone, un chargeur, un câble USB, une petite pochette pour protéger un peu l’appareil et une légère documentation.

Un rapide tour du propriétaire montre téléphone fin. C’est assez agréable. A coté du HTC magic, le Samsung Galaxy donne l’impression d’être plus étalé sur la table. Pourtant les dimensions sont très similaires (Samsung 115,9 x 56 x 11,9mm et HTC 113 x 55.56 x 13.65 mm). Avec seulement 2 mm de différence, cette impression est troublante. Rapidement, nous constatons que les choix d’ergonomie des différents éléments est bonne. La prise USB et le connecteur jack sont au dessus, le bouton de volume est sur la tranche gauche et le boutons d’appareil photo sur la tranche droite.

L’allumage de l’appareil donne une première vue de l’écran. Incroyable ! les couleurs sont franches et lumineuses ! La technologie Amoled montre là son avantage surtout mise à coté d’un appareil n’en disposant pas. Une fois le système démarré, il apparait comme un Android parfaitement standard. Les seules différences de ce point de vue par rapport au HTC Magic, sont le fond d’écran et les raccourcis web du portail Bouygues Telecom. De plus, le téléphone dispose d’un capteur de luminosité, placé à coté du haut parleur, qui permet de gérer automatiquement celle de l’écran.

Concentrons nous donc sur le téléphone en lui même. Le multimédia et la musique d’abord. Le téléphone reconnu en périphérique de stockage de masse ne pose aucun souci pour la copie de musique. Le transfert est rapide et avec une bibliothèque bien taggée, le lecteur intégré s’en sort parfaitement. Le casque livré est de très bonne facture. Intra-auriculaire, il rend un son clair et profond. Certes, pas au niveau des meilleurs du marché, mais largement de quoi contenter plus de 85% des utilisateurs. Le seul regret est de n’avoir qu’une paire d’embouts caoutchouc fourni et ne permet pas de s’adapter à toutes les oreilles. Personnellement, je ne peux pas trop bouger la tête ou marcher sans les perdre dans la minute. Handicapant …

L’appareil photo affiche 5 millions de pixels. Une bonne chose ! En général Samsung s’illustre de ce coté et évite les capteurs 2 Mpx anté-diluviens… Pour la comparaison,nous avons utilisé un HTC Magic ayant le firmware modifié (SPF 2.5) avec l’application photo de HTC. Une comparaison en plein soleil et de nuit montre des différences significatives. L’appareil photo du Samsung Galaxy propose des images dont les couleurs sont rendues plus finement avec une légère dominante verte alors que le HTC tire trop vers le rouge. Le piqué de l’image est meilleure pour le Galaxy que pour le Magic qui a tendance à rendre celle-ci plus floues sur les bords. De nuit, les 2 capteurs sont à égalité avec une légère préférence pour le HTC. Ci dessous les 2 exemples avec à gauche les images du Samsung (cliquer pour agrandir – ne pas tenir compte du facteur de zoom dû à la résolution différente des capteurs).

Coté vidéo, le traitement est meilleur que sur le HTC. Le fichier obtenu a des caractéristiques d’encodage par défaut assez corectes : image CIF (352×288) MPEG4V à 30 im/s, son encodé en AMR. Le choix par défaut donne un meilleur rendu d’image que sur le HTC (voir le test HTC Magic) mais mérite un peu mieux tout de même. L’AMR est un codec vieillissant et l’image a besoin d’un meilleur lissage. Ci-dessous la vidéo de démonstration faite pour l’occasion. Il ne m’a toutefois pas été possible de tester le rendu vidéo en streaming car le portail Bouygues ne désirait pas me donner accès à la télévision (réseau insuffisant en UMTS et HSDPA quelque soit l’endroit dans Paris).

Coté téléphonie, et oui c’est un téléphone, le confort d’utilisation est là. L’appareil donne un rendu de conversation clair et avec le casque mains libres fourni un confort inégalé du fait des instra-auriculaires. Rappelez vous dans ce cas que vous aurez tendance à élever la voix et que vous gênerez vos voisins de métro.

Nos applications applications préférées fonctionnent à merveille (dismoiou, twitli, Freewifi Connect) normal me direz vous, c’est une 1.5 Cupcake. Oui, c’est vrai tant que le système ne subit pas une trop forte personnalisation. Dès que ce sera le cas, la fragmentation arrivera et les effets de bord aussi. La réactivité du Galaxy est au rendez-vous et pas de ralentissement outrancier n’est perceptible.

Vient l’épineuse question : faut il changer pour le Samsung galaxy ? Ma réponse est non si vous avez le HTC Magic, oui si vous souhaitez entrer dans le monde Android. De plus à 89€ en prix d’entrée chez Bouygues Telecom avec un nouveau forfait neo² ou à partir de 79€ en renouvellement, l’affaire semble excellente. Si nous n’étions déjà équipé du Magic, nous le prendrions sans hésiter.

Ce que nous avons apprécié

  • Une excellente finition
  • Des accessoires fournis en nombre correct et de bonne facture
  • Un système non personnalisé qui garde la cohérence Android

Ce que nous avons moins apprécié

  • Le casque dont les embouts ne permettent pas de rester dans mes oreilles
  • L’autonomie insuffisante de la batterie
  • Les touches non rétro-éclairées qui serait plus pratique dans le noir
  • Un petit ressort qui vibre dès que l’on se sert des touches avant
  • Le portail WAP pour smartphone de Bouygues qui est encore trop marqué i-mode et inaccessible en Wi-Fi

Et vous qu’en pensez vous ?

A propos de l'auteur:
Tostaki

Blogueur sur SOSAndroid et SOSiPhone, je conseille et accompagne quelques entreprises dans leur développement sur le mobile.

Site web - Twitter - Tous les articles

Mots-Clefs: , , ,