Découverte du HTC Magic

Posté par SOS Blog Team le dimanche 26 avril 2009 dans Tests de matériel

Nous avons eu la chance de mettre la main sur un HTC Magic quelques jours avant sa sortie doté d’une version 1.5 Cupcake d’Androïd.

Le premier contact est très intéressant. Le mobile est joli, sobre, de bonne facture et tient bien en main. L’impression est bonne. Il est fourni avec kit piéton, un chargeur et un câble USB, une pochette de protection du plus bel effet et une carte mémoire. Le démarrage du mobile permet de rentrer dans le vif du sujet. La première action est de se connecter ou de créer un compte Gmail pour bénéficier de toutes les fonctionnalités. La version Cupcake rend toutefois cette formalité optionnelle.

htcmagicg2-617

L’interface, maintenant largement connue est d’un accès facile. Le bureau se découpe en 3 volets sur lequel il est possible de mettre les raccourcis que vous souhaitez. L’écran tactile est très réactif et se rapproche très fortement de l’iPhone en utilisant une technologie différente. L’iPhone aurait été mis hors course en utilisant l’époustouflant écran Statum. Pour le Magic II peut-être.

Après de longs mois d’utilisation d’un iPhone, il faut s’habituer à la logique de navigation. Les boutons « menu » et « retour » sont indispensables. Une application cache souvent des options via le bouton menu. L’ensemble des applications est disponible via le menu déroulant en bas de l’écran. L’ergonomie est toutefois un peu en retrait par rapport à l’iPhone mais le potentiel est là. Le téléphone est largement utilisable et sera plus utilisé que la moyenne.

springboard-1 springboard-5

Coté téléphonie, le test s’est déroulé rapidement dans des conditions difficiles : le métro parisien. A notre grande surprise et à celle de notre interlocuteur, il était parfaitement possible de discuter tranquillement là où un iPhone aurait déclaré forfait.

Pour un accès facile, le téléphone gère bien les applications en tâche de fond et permet de redémarrer instantanément les 6 dernières utilisées qui restent en mémoire.

Le téléphone étant « always on », l’accès internet est facile. Le navigateur est rapide et fiable. Il est du même niveau que celui de l’iPhone. Le client Gmail est très efficace et l’arrivée d’un nouveau message est signalée dans les 10 secondes. Coté synchronisation, c’est d’une efficacité redoutable. Toute information nouvelle ou modifiée depuis l’ordinateur est immédiatement synchronisée sur le mobile et inversement. Plus de données perdues désormais.

safari-3

Pour la localisation, nous avons confié cela à 2 logiciels : Anywhere GPS et dismoioù. Le premier pour vérifier la qualité du positionnement via la récupération de coordonnées et Google Maps, le second pour évaluer la version Androïd de ce service que nous avons tant aimé sur l’iPhone. La précision du GPS est au rendez-vous (à +/- 20m en ville) et dismoioù est parfaitement fonctionnel et nous conseille toujours le bon bar à 2 pas 🙂 . Indispensable !

anywhere-gps-1 dismoiou-2

La musique, c’est important la musique ! Non ? Le chargement de la musique sur la carte mémoire se fait simplement (après avoir trouvé la méthode). Une fois le lecteur musique lancé, rien de plus simple de s’y retrouver. Que ce soit avec le player intégré ou avec MixZing, l’écoute est agréable et l’utilisation intuitive. Toutefois, le kit piéton livré avec le téléphone manque d’ergonomie. La prise de connexion est trop longue et casse le design du mobile. Il manque aussi le connecteur jack 3.5mm pour accepter n’importe quel casque (contournable via un adaptateur mini-usb / jack).

musicplayer-1 mixzing

La photo (image test) et la vidéo sont dans la norme des téléphone mobiles. L’appareil photo s’en sors bien en situation d’extérieur. L’enregistrement vidéo est bon. Le seul regret est l’enregistrement avec un codec vidéo H263 vieillissant plutôt que H264 et l’utilisation du codec audio AMR-NB plutôt que l’AAC-LC ou HE-AAC.

Le téléphone sera vendu par SFR à 99€ (149€ – 50€) avec un forfait illimythics et une option spécifique à 8€ (comme pour l’iPhone). Pourquoi cette discrimination ? Surtout quand dans le même groupe Vodafone UK rend l’offre plus attractive. L’option à 8€ sera probablement un frein aux ventes et donc à l’adoption du mobile.

En conclusion, nous avons aimé

  • Le design du mobile et sa qualité générale
  • L’interface et sa facilité d’utilisation
  • Le coté hyper connecté (mails, chat, synchro directes…)
  • La qualité de la téléphonie
  • Le nombre d’application disponible sur l’Androïd Market malgré le faible nombre de terminaux
  • L’intégration aux services Gmail, GTalk, Youtube, Calendar, Picassa …

Nous avons moins aimé

  • Le manque de capteur de proximité lors des appels téléphonique, l’écran se met en veille et il faut l’en sortir avec le bouton menu
  • Le kit piéton mérite une meilleure ergonomie et une meilleure forme de connectique
  • L’encodage des vidéos manque en qualité
  • L’option tarifaire spécifique à 8€ chez SFR

Nous allons probablement craquer. Allo, Madame SFR … Allo, Madame Swisscom …

Merci à SFR pour le prêt de ce téléphone

A propos de l'auteur:
Tostaki

Blogueur sur SOSAndroid et SOSiPhone, je conseille et accompagne quelques entreprises dans leur développement sur le mobile.

Site web - Twitter - Tous les articles

Mots-Clefs: , , , ,